Afrique Centrale - Libre-circulation: La Guinée Equatoriale valide, le Cameroun traîne la patte

Par Jean-M NKOUSSA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 27-Oct-2017 - 01h21   10517                      
9
Chefs d'Etats de la CEMAC Archives
Malabo, comme N’Djameni, Bangui, Brazzaville et Libreville, a acté la libre-circulation au sein de la CEMAC. La décision de Yaoundé reste attendue.

Un grand coup de fouet pour l’intégration sous-régionale en Afrique centrale. En deux mois, cinq des six pays de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) ont validé la libre-circulation des personnes résidant dans cet espace. La Guinée Equatoriale est le dernier pays en date.

Le 17 octobre 2017, le ministre équato-guinéen de l'Intérieur et de la Sécurité Nationale, Nicolas Obama Nchama, a informé de la décision de Malabo d’exempter de visa, les ressortissants de la zone CEMAC. Les résidents de la CEMAC, pour se rendre en Guinée Equatoriale, n’auront plus désormais besoin que d’un passeport ou d’une carte nationale d’identité en cours de validité. Une décision prise, informe Malabo, en application de libre-circulation au sein de la CEMAC.

Comme la Guinée Equatoriale, le Tchad, la RCA, le Congo et le Gabon ont acté la libre-circulation au sein de la CEMAC. Seul le Cameroun n’a pas encore validé cette recommandation prise lors de la 12è conférence des Chefs d’Etat de la CEMAC à Libreville en mai 2015. Des sources proches du pouvoir de Yaoundé indiquent que le Cameroun pourrait annoncer sa décision dans les prochains jours.

 

 

 

Auteur:
Jean-M NKOUSSA
 @jmnkoussaCIN
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique