Calixthe Beyala (à propos des Etats-Unis d’Amérique) : « C’est le pays qui fait le plus de guerres dans le monde. C’est le pays qui tue le plus de monde dans le monde. C’est le pays agresseur, qui agresse les autres peuples, les autres civilisations. Que je sache le Cameroun n’a jamais été agresser personne. Le Cameroun est un pays de paix. Même nos voisins, on ne les a jamais agressés »

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 23-May-2018 - 15h37   5624                      
31
Calixthe Beyala Archives
L’écrivaine réagit à la sortie dans laquelle l’ambassadeur américain à Yaoundé suggérait au président camerounais de renoncer au pouvoir. Elle exige de Peter Henry Barlerin qu’il présente ses excuses aux Camerounais pour leur avoir « manqué de respect ».

Calixthe Beyala est ulcérée par les récentes déclarations de l’ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun au sujet de la gouvernance du pays. Face au micro de la télévision publique camerounaise le 19 mai 2018, l’écrivaine de renom  s’est insurgée en ces termes : « Nous sommes un peuple uni. Nous avons nos différends, mais nous allons les régler. Nous n’avons pas besoin des Etats-Unis pour savoir comment gérer notre crise. Elle va se gérer. Certains de nos enfants n’ont pas été contents. Nous allons trouver des solutions pour qu’ils  restent au sein de la République et qu’ils soient contents ».

Elle soutient que les Etats-Unis ne sont pas les mieux placés pour dire à des Etats souverains comment ils doivent se comporter. Surtout pas leur actuel président Donal Trump. « Je trouve inadmissible que ce pays qui vient de porter à sa tête un extrémiste de droite, qui s’appelle Trump, qui est un homme sans humanité, qui est un homme qui est en train de mettre  en danger la paix mondiale avec sa remise en cause de toutes les conventions internationales, des accords sur le nucléaire iranien, qui met en péril la paix mondiale, le vivre ensemble, puisse venir nous faire la leçon. Parce que jusqu’à preuve  du contraire au Cameroun, nous n’avons jamais eu un homme de cette envergure  qui menaçait la paix mondiale. C’est le pays qui fait le plus de guerres dans le monde. C’est le pays qui tue le plus de monde dans le monde. C’est le pays agresseur, qui agresse les autres peuples, les autres civilisations. Que je sache le Cameroun n’a jamais été agresser personne. Le Cameroun est un pays de paix. Même nos voisins, on ne les a jamais agressés. Tout ce que nous avons toujours fait et je m’implique dedans, c’est défendre notre personne et notre intégrité territoriale quand on se  sent agressé par exemple par Boko Haram », explique l’écrivaine à succès.

Elle ajoute que bien qu’étant une intellectuelle elle n’a jamais voulu critiquer le « fasciste »  Trump.  Selon elle-même si les Etats-Unis d’Amérique changent régulièrement de président, leur politique reste la même. Elle invite les Camerounais à ne pas accepter que des puissances étrangères les manipulent. Elle cite en exemple le cas de la Libye pour justifier la nocivité des actions des grandes puissances. Calixthe Beyala jure que le peuple camerounais n’acceptera jamais le « pantin » que les Américains auraient l’intention de nous imposer. Elle qualifie les USA de « pays esclavagiste, impérialiste, colonisateur » et en conclut que « les Américains ne nous veulent pas du bien ». Elle formule pour finir cette injonction à l’endroit de Peter Henry Barlerin :   « J’attire l’attention de  cet ambassadeur sur le fait que vraiment là, il doit nous présenter des excuses. Il nous a manqué de respect »

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique