Cameroun: 11 milliards de FCFA débloqués en 2 mois pour réhabiliter la voirie de la ville de Maroua pour le lancement de la campagne de Paul Biya

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 18-Sep-2018 - 13h53   3298                      
6
Ville de Maroua Archives
Ces fonds servent à colmater les nids de poules sur les principaux axes routiers de la capitale régionale de l’Extrême-Nord dont l’état de dégradation est à déplorer.

A quelques jours du lancement de la campagne pour la présidentielle 2018, les autorités de la ville de Maroua perdent progressivement le sommeil. Pour cause, elles s’attèlent à réhabiliter la voirie municipale, alors que Paul Biya, candidat du RDPC, est annoncé dans la ville pour le lancement officiel de sa campagne.

Dans les tout prochains jours, rapporte L’œil du Sahel du lundi 17 septembre 2018, trois nouvelles sociétés de BTP vont prendre leurs quartiers dans la ville. Il s’agit de Saes, Samoa et Sner SA. Pour financer les travaux d’aménagement d’urgence sur la voirie urbaine de Maroua qu’elles auront à exécuter, une enveloppe de 3 milliards de FCFA hors taxe va être débloquée.

Concrètement, apprend-on, Saes s’affairera sur le tronçon allant de l’aéroport de Maroua-Salak au carrefour Para et traitera les accotements le long de cet itinéraire. Lasociété Samoa, elle, sera opérationnelle sur le tronçon Carrefour Para - Commune de Maroua 1er - Carrefour camp Sic - Boulevard du Renouveau - Pont vert. Quant à Saner SA, ses travaux débuteront au carrefour Mobil Pont vert jusqu’à la prison centrale, en passant par Shell Dougoï et le carrefour du marché abattoir.

Les 3 milliards de FCFA ainsi débloqués viennent s’ajouter aux 2,7 milliards de FCFA injectés par le ministère du développement urbain et de l’Habitat pour l’aménagement de la voirie urbaine de Maroua, aux 3,5 milliards de FCFA mis à disposition par le même ministère pour l’aménagement des berges des Mayo, et aux 2 milliards de FCFA débloqués au profit du Géni-militaire pour aménager la voirie urbaine, en prélude au lancement de la campagne du candidat du RDPC.

En plus de cette enveloppe globale de 11 milliards de FCFA mise à disposition en seulement 2 mois, l’œil du Sahel révèle qu’un déblocage d’un milliard de FCFA est annoncé pour les travaux d’amélioration de l’éclairage public dans la capitale régionale de l’Extrême-Nord.

Auteur:
Otric NGON
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique