Cameroun: 1,82 milliards de FCFA destinés à l’entretien des routes communales

Par Lore E. SOUHE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 06-Dec-2017 - 01h19   1837                      
0
Route en chantier à Kumba Archives
Dès l’année prochaine, les magistrats municipaux assureront eux-mêmes la maîtrise d’ouvrage pour ce qui est de l’entretien des routes dans leurs communes.

Désormais, les magistrats municipaux pourront dès 2018 assurer eux-mêmes la maitrise d’ouvrage des prestations concernant le réseau des routes communales et les opérations de cantonage sur les routes nationales et régionales. Pour permettre la concrétisation harmonieuse de ce processus de décentralisation, des responsables du ministère des Travaux Publics (MINTP) ont effectué des missions d’informations et de formation dans tous les chefs-lieux de région, du 27 novembre au 3 décembre 2017. A cette rencontre prenaient part entre autres, les maires, sous la conduite du responsable des routes rurales au sein de ce département ministériel.

A en croire le quotidien Le Messager du lundi 4 décembre 2017, 201 communes sont concernées par ces opérations.  Celles-ci bénéficient des ressources qui relèvent du Guichet entretien Fonds routier, dont le montant total retenu pour lesdites opérations en 2018 est de 1,82 milliards FCFA. Cette enveloppe, apprend-on, sera repartie à toutes les communes traversées par ces routes, sur la base des tâches à réaliser.

 Ainsi, les magistrats municipaux étant ordonnateurs du Fonds routier, suivant le décret du 29 mars 201, il leur revient désormais de mener toutes les opérations relatives à la contractualisation, mais également au suivi de l’exécution des travaux. Non sans oublier l’ordonnancement des paiements qui seront assurés par le Fonds routier, peut-on lire dans le journal.

Par ailleurs, les échanges qui ont eu lieu entre les responsables du MINTP et les magistrats municipaux, tournaient autour les mesures d’accompagnement technique arrêtés par la tutelle, ainsi que les modalités de paiement des prestations. Pour cela, les maires concernés par cette mesure ont appris qu’un cahier de spécifications techniques et des normes a été finalisé il y a peu par le MINTP.

Lesdites spécifications techniques portent entre autres sur le désherbage et le débroussaillement des abords de la route ; l’abattage éventuel d’arbres et d’arbustes ; le décapage et nettoyage des accotements ; la restauration des panneaux de signalisation et de sécurisation et le curage des ouvrages hydraulique existants.

Auteur:
Lore E. SOUHE
 contact@cameroon-info.net
 @loresouheCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique