Cameroun - 20 mai 2018: La réaction du RDPC suite au comportement des militants du SDF et du MRC qui ont défilé torses nus et les mains sur la tête.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 21-May-2018 - 23h42   14706                      
9
Les militants du SDF defilent torses nus Capture d'ecran
Selon Jacques Fame Ndongo, Secrétaire à la communication du Comité central du Rassemblement démocratique du peuple Cameroun (RDPC), les militants du SDF gesticulent alors que l’essentiel est dans l’urne.

L’attitude des militants du Social democratic front (SDF) pendant le défilé de la 46e fête nationale de l’unité hier dimanche 20 mai au boulevard éponyme à Yaoundé, continue d’alimenter la controverse.

Devant le président de la République, certains défilants de ces deux partis d’opposition ont traversé la tribune présidentielle les torses nus ou les mains sur la tête pour dénoncer la mauvaise gestion du pays et les dérives du régime en place depuis 36 ans. « Je suis fier d’avoir posé un acte républicain » triomphe Parfait Mbvoum, cadre de la branche régionale SDF du Centre.

Sollicité à la fin du défilé par cameroon-info.net pour commenter les comportements inédits des militants du SDF, le Professeur Jacques Fame Ndongo, ministre de l’enseignement supérieur et Secrétaire à la communication du Comité central du RDPC, parti politique au pouvoir, estime que l’opposition fait dans la gesticulation inutile.

« Le comportement de ces militants de l’opposition prouve que nous sommes dans un état démocratique. Chacun a le droit d’exprimer ses idées de manière pacifique, de manière démocratique. Le RDPC a choisi la voie de la tolérance, le SDF a le droit de choisir sa voie. On peut gesticuler hors des urnes mais, le résultat c’est lors des élections » a conclu Jacques Fame Ndongo

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique