Cameroun: A travers sa fondation «Cœur d’Afrique», l’ambassadeur itinérant Roger Milla va offrir 50 stages de vacances à 500 élèves de 10 établissements scolaires de Yaoundé

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 14-Aug-2018 - 18h50   12356                      
6
Roger Milla Wiliam Tchango
L’ambassadeur itinérant Albert Roger Milla a procédé vendredi dernier au lancement de la seconde phase de son projet de pavage des cours des établissements scolaires avec des pavés écologiques. Un projet qui va concerner dix établissements scolaires de la ville de Yaoundé.

Officiellement lancée en janvier dernier par le ministre des Enseignements secondaires, l’initiative de cette icône du football camerounais consiste à transformer les déchets plastiques en pavés, qui seront par la suite utilisés pour embellir les cours des établissements scolaires.

«Les déchets plastiques ne seront plus vus comme un mal, puisque nous allons les transformer en pavés. Nous allons travailler avec les élèves. Ils vont non seulement bénéficier de l’expertise, mais ils vont gagner de l’argent pour préparer leur rentrée scolaire», a souligné Albert Roger Milla, fondateur de «Cœur d’Afrique».

En effet, informe Cameroon Tribune du lundi 13 Août 2018, dans le cadre de la deuxième phase de ce projet, 50 stages de vacances seront offert à 500 élèves issus des dix établissements scolaires sélectionnés. Les 500 stagiaires vont par ailleurs travailler pour la pose des pavés au stade Olembé, et ils seront rémunérés.

Selon Cameroon Tribune, la plus-value de ce projet étant la promotion de la salubrité, l’objectif est d’avoir des établissements propres. Cette opération rentre en droite ligne du programme «Clean School», instauré par Nalova Lyonga, ministre des Enseignements secondaires (Minesec).

Pour Fidélice Ebanda Mvogo, délégué départemental du Minesec pour le Mfoundi, représentant du ministre à cette cérémonie, «ce genre d’initiative, on ne peut que l’accueillir très favorablement. Nos établissements publics ont beaucoup de difficultés, et s’il arrive qu’on puisse échapper à certaines d’entre elles avec ces dons presque gratuits et avec la matière première à notre disposition, je crois que c’est une initiative à encourager».

Rappelons que depuis 2015, le goléador camerounais a monté une usine de production de pavés à base de déchets en plastique récupérés. Cette unité de production a la particularité, apprend-on, d’employer quelques enfants de la rue, qui tentent ainsi de se resocialiser.

En un peu plus de 2 ans, cette usine, qui emploie 20 permanents (plus de 300 emplois indirects dans la chaine de récupération des déchets), a traité environ 51 tonnes de déchets en plastique, ce qui a permis de produire près de 1 300 mètres cubes de pavés écologiques, jugés plus résistants que les pavés fabriqués à base de ciment.

L’expérience est d’autant plus intéressante que Roger Milla et son équipe de «Cœur d’Afrique» ambitionnent d’ouvrir une 2ème usine en 2018 à Douala, la capitale économique camerounaise; puis de s’attaquer, un peu plus tard, à des marchés extérieurs tels que le Burkina Faso et le Bénin.

Auteur:
Otric NGON
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique