Cameroun - Accident à la SONARA: Interdit d’accès, John Fru Ndi pense que le gouvernement veut cacher la vérité

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 15-Jun-2019 - 12h10   4052                      
3
Ni John Fru Ndi, SDF National Chairman Atia Azohnwi
Le Chairman du SDF s’est vu refusé l’accès sur le site du sinistre et pense qu’il s’agit d’une manœuvre pour empêcher la manifestation de la vérité.

«Suis-je un risque sécuritaire pour mon pays?», se demande Ni John Fru Ndi. Deux semaines après le grave incendie à la SONARA (Société Nationale de Raffinage), le Chairman du Social Democratic Front (SDF) s’est rendu le 13 juin 2019 sur le site du sinistre à Limbe au Sud-Ouest. Mais l’opposant historique à Paul Biya n’a pu entrer.

Le sous-préfet de Limbe II a signifié à l’homme politique que sa hiérarchie lui avait instruit de ne pas le laisser entrer, expliquant que l’accès au site était désormais restreint en raison de la création d’une commission d’enquête.  

Une situation vécue comme une humiliation par John Fru Ndi qui n’a pas manqué de le faire savoir. «Lorsque vous refusez qu’on voit certaines choses, c’est que vous savez ce qui s’est passé», a-t-il lancé, insinuant que le gouvernement cherche à cacher la vérité sur les causes réelles de l’incendie.

Le feu s’est déclaré dans la nuit du 31 mai à la SONARA. Les flammes ont réduit en cendre quatre des treize circuits de raffinage de la société pétrolière. Le 11 juin, le Premier Ministre, Joseph Dion Ngute, a mis sur pied une commission d’enquête technique.

Pilotée par Gaston Eloundou Essomba, ministre de l’Eau et de l’Energie, ladite commission est chargée d’examiner les causes de l’incendie, établir les responsabilités et prescrire des mesures permettant d’éviter pareil sinistre à l’avenir. Elle dispose d’un mois pour rendre sa copie.

Fred BIHINA

 

 

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique