Cameroun: Accusé d’infidélité, le conseiller municipal de Garoua 3e reçoit 120 coups de fouet

Par Lore E. SOUHE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 09-Apr-2018 - 16h22   12088                      
19
Ville de Garoua Archives
Il est poursuivi par un sujet du lamido qui l’accuse d’avoir enlevé sa femme.

En fin de semaine dernière, le conseiller municipal de la commune de Garoua 3e, Elkana Passo a reçu près de 120 coups de fouet des gardes du lamido de Tchéboa, localité située à 40 km de la ville de Garoua. A en croire le trihebdomadaire L’œil du sahel du lundi 9 avril 2018, il serait accusé d’avoir « enlevé » la femme d’un sujet du lamido.

« En fait, Elkana Passo a une vielle plainte contre lui au lamidat de Tchéboa. Il est poursuivi par un sujet du lamido qui l’accuse d’avoir enlevé sa femme. Le lamido a reçu l’affaire et fait convoquer l’indexé, qui a refusé de répondre à sa convocation au motif qu’il est sous l’autorité du lamido de Djalingo. Après avoir tenu des propos injurieux à l’endroit du lamido de Tchéboa, il s’est rendu en fin de semaine dernière en ville pour se faire établir une carte nationale n’identité. Son accusateur l’aurait aperçu et alerté le lamido de Tchéboa. Celui-ci va alors envoyer ses bourreaux interpelé le conseiller municipal et le ramener au sein du lamidat. Il s’y verra attribué 120 coups de fouet », témoigne un camarade du conseiller municipal.

Ce dernier va d’ailleurs affirmer que l’intéressé a brièvement séjourné brièvement à l’hôpital régional de Garoua, à la suite de cet incident. Une version des faits qui sera corroborée par plusieurs personnes dans l’entourage de la victime, peut-on lire dans le journal.

Sauf qu’apparemment, le maire de Garoua 3e et surtout l’entourage du lamido, estiment que l’histoire est montée de toutes pièces. « Quand je suis rentré samedi dernier, j’ai immédiatement joint Elkana Passo au téléphone qui m’a confirmé qu’il est chez lui et qu’il se porte bien. Je crois qu’il s’agit ne que de rumeurs », a indiqué le maire.  A côté de cela, la victime, elle, est restée injoignable durant tout le weekend.

 

 

 

Auteur:
Lore E. SOUHE
 @loresouheCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique