Cameroun - Affaire COFINEST: Sept ans après la fermeture, les ex-épargnants continuent d'attendre leur remboursement

Par Lore E. SOUHE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 20-Feb-2018 - 16h39   4849                      
0
COFINEST Cameroun Archives
Alors que l’on commémorait l’anniversaire de la mise en liquidation de cette coopérative le 18 février dernier, ils sont nombreux à ne toujours pas être en possession de leur argent.

Le 18 février dernier, cela faisait exactement sept ans que la Coopérative Financière de l’Estuaire (COFINEST) a fermé ses portes, laissant sur la paille des milliers d’épargnants. Rendus à près d’une décennie après cette scandaleuse affaire, les ex-clients de cette coopérative ne sont pas encore entièrement en possession de leur argent,  peut-on lire dans Le Quotidien de l’Economie du mardi 20 février 2018.  Et ils sont encore nombreux qui demeurent dans l’attente du remboursement de leur argent.

En effet, des milliers d’ex-épargnants ont perçu une partie de leurs avoir dans les caisses de l’EMF. Il s’agissait des épargnants qui disposaient d’une épargne qui n’excédaient pas 1,5 million FCFA. « J’ai reçu le versement des 30% de mes épargnes et je reste dans l’attente du reste. Je suis même déjà désespérée je ne sais même plus quoi faire », se lamente encore Madame Dogmo, ancienne épargnante à COFINEST.

Dans la foulée, plusieurs personnes rencontrent des difficultés suite au décès de leur parent, qui eux étaient client de cette coopérative. Si l’on s’en tient à l’expérience de Marie Noel Eloumbou, la difficulté d’entrer en possession des épargnes de son père réside dans le fait qu’elle ne dispose pas du carnet de ce dernier. A l’en croire, après la mise à en liquidation de l’EMF, certains carnets y avaient été retenus, dont celui de son père.

Néanmoins, pour la Mutuelle Interafricaine des Consommateurs des Biens et Services (MIACBIS), les ex épargnants n’ont pas de raisons de désespérer, souligne le quotidien. Pierre Numkam, le président, rassure les épargnants qu’ils vont entrer en possession de leurs épargnes avec des intérêts. « Ils doivent être optimistes. Il n’y a pas que COFINEST qui a vécu cette situation. Il y a des gens qui ont perdu par exemple des milliards FCFA dans la Méridien BIAO. Donc leur argent leur sera resitué, quel que soit le temps que cela mettra, mais nous espérons que ce sera très rapide », tente-t-il de rassurer.

 

Auteur:
Lore E. SOUHE
 @loresouheCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique