Cameroun - Affaire des «fausses convocations» chez les Lions/Jean Paul Akono: «En mon temps, cela ne pouvait même pas se faire»

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 18-May-2017 - 17h56   4980                      
10
Jean Paul Akono Archives
L’ancien sélectionneur des Lions indomptable estime que l’actualité qui a émaillé la convocation des joueurs à l’équipe nationale pour le Coupe des Confédérations est une «aberration».

Le sélectionneur Hugo Broos a rendu publique mercredi la liste des 30 joueurs convoqués en vue du stage préparatoire pour la prochaine Coupe des Confédérations, Russie 2017. Avant cette liste officielle, de «fausses convocations» des joueurs ont circulé, courrouçant les responsables de la Fédération.

«Vraiment, en mon temps, cela ne pouvait même pas se faire. Une liste avec des joueurs que je n’ai pas eus à convoquer. En ce moment-là, elle ne devient plus ma liste», a réagi Jean Paul Akono, ancien sélectionneur des Lions indomptables, dans une interview accordée au journal Mutations.

Pour lui, c’est le sélectionneur qui est au départ de tout. «Il prend une feuille et son stylo. Il essaye par rapport aux informations qu’il a des joueurs qui évoluent soit à l’intérieur, soit à l’extérieur du pays, par rapport à leur santé, leur temps de jeu et la philosophie de jeu de l’entraineur. Il convoque ceux qui méritent bien de faire partie de l’équipe à cette période-là».

«Si c’est 23, il met 23 noms et éventuellement il ajoute deux ou trois noms. Ceux-ci constituent sa réserve au cas où certains des 23 pré-convoqués sont indisponibles soit à cause de maladie ou alors de blessure. Mais généralement il y a un nombre limité de joueurs qu’il convoque. Je crois c’est entre 23 et 25 joueurs», poursuit-il.

Après la convocation, le sélectionneur saisit ces noms et il signe avant d’envoyer ou de déposer à la fédération. C’est la fédération qui se charge d’envoyer les convocations aux clubs employeurs des joueurs. Et l’entraineur, lui-même, garde une copie. «S’il y a un intrus dans la liste, on le saura. On saura qui l’a fait et pourquoi», fait savoir Jean Paul Akono pour qui les fausses convocations sont «une aberration. Et cela ne peut se faire que s’il y a complicité entre celui qui est convoqué et un membre de la fédération».

Nommé sélectionneur du Cameroun le 13 septembre 2012 en remplacement de Denis Lavagne, Jean Paul Akono n’aura livré qu’un seul match sur le banc des Lions, lors des qualifications pour la CAN 2013. Malgré une victoire 2-1 face au Cap-Vert, le Cameroun ne se qualifie pas pour la compétition. Cette deuxième expérience à la tête de la sélection camerounaise après la médaille d’or remporté aux Jeux olympiques Sydney 2000 s'effectue sans contrat de travail. Les discussions sur le salaire n'aboutissant pas et il est remplacé par Volker Finke après un appel à candidature.

Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Username:
Register   -   Forgot password
Password:
Dans la même Rubrique