Cameroun - Affaire Ernest Obama/Jean-Pierre Amougou Belinga (PDG de Vision4): «Je vais le faire condamner» (vidéo)

Par Yannick A. KENNE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 01-Jul-2020 - 12h28   30569                      
53
Jean Pierre Amougou Belinga Capture d'ecran
Le propriétaire de la chaîne de télévision privée de Nsam, à Yaoundé, n’entend pas lâcher du lest, en dépit de la mise en liberté provisoire de son ancien Directeur général, qu’il accuse de malversations financières.

Le journaliste Ernest Obama, par ailleurs ancien directeur général de la chaîne de télévision privée Vision 4, n’est pas encore tiré d’affaire, en dépit de sa mise en liberté provisoire le jeudi 23 juin 2020 par le procureur de la République, près la Cour d’Appel du Centre, sur demande de son patron, Jean-Pierre Amougou Belinga, président directeur général de ladite chaîne.

Au cours d’une réunion le mercredi 30 juin 2020 au siège de la télévision au quartier Nsam, avec le personnel de ses trois structures, Satellite FM, L’Anecdote et Vision 4, le propriétaire du groupe «L’Anecdote» a laissé entendre qu’il mettra tout en œuvre pour faire payer à Ernest Obama les soupçons de malversations financières dont il l’accuse.

«Le crime ne restera pas impuni. Ça doit être valable pour tout le monde. Je vais le faire condamner. Si je ne le fais pas, ça veut dire qu’il n’a rien compris. Pas de leçon (…) J’ai évité seulement que les gens ne profitent pour l’attaquer en prison, et dire que voilà un autre Bibi Ngota», a déclaré l’homme d’affaires dans un reportage diffusé sur la chaîne.

Il annonce par ailleurs une dératisation de ses structures où séjournent encore des taupes, mais aussi de nouveaux réaménagements dans ses effectifs. Il a par ailleurs promis d’offrir une maison à Martial Owona, le chef de chaîne de Satellite FM, dans «l’un des quartiers chics de la ville de Yaoundé», apprend-on.

Reportage de Vision4 (c) Vision4
Auteur:
Yannick A. KENNE
 @yanickken39
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique