Cameroun - Affaire Sisiku Ayuk Tabe: Après des récriminations à l’endroit de la décision du Tribunal Militaire de Yaoundé, Sisiku Ayuk Tabe et les siens récemment condamnés à la prison à vie paient finalement 5 millions de FCFA pour la procédure d’appel

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 10-Sep-2019 - 18h30   6212                      
0
Sisiku Ayuk Tabe et son gouvernement Archives
Cette somme a été versée hier (lundi 9 septembre 2019) par les avocats de ces leaders sécessionnistes auprès du tribunal militaire.

Julius Sisiku Ayuk Tabe; Nfor Ngala For; Tassang Wilfried Fombang; Henry Kimeng; Cornelius Njikimbi Kwanga; Fidelis Che; Cheh Augustine Awasume; Egbe Ogork; Eyambo Elias Ebai et Shufai Blaise Sevidzem, se sont acquittés des frais de reproduction du dossier d’appel fixés par le Tribunal Militaire de Yaoundé.

Ils ont été condamnés à l’emprisonnement à vie aux motifs de «sécession; complicité d’actes de terrorisme; financement des actes de terrorisme; insurrection; apologie des actes de terrorisme; révolution; hostilité contre la patrie; propagation de fausses nouvelles; atteinte à la sureté intérieure et extérieure de l’Etat et défaut de Carte Nationale d’Identité».

La somme fixée pour faire appel était de 5 millions de FCFA. Lors de la prononciation de ce montant le 20 août dernier, le jour de leur condamnation. Ce jour, le conseil des leaders sécessionnistes par la voix de Me Nico Amungwa avait commenté que: «le versement d’une somme exorbitante placée comme condition d’appel est susceptible de priver l’appelant de son droit de faire appel. S’ils ne peuvent pas réunir cette somme, ils doivent renoncer à leur droit de faire appel et par conséquent, ils purgeront leur peine de prison à perpétuité».

Finalement, les frais de procédure ont été payés lundi dernier (9 septembre 2019) «par les avocats des leaders sécessionnistes auprès de cette juridiction. Ce dépôt intervient avant le délai fixé par la loi. En effet, les accusés avaient 15 jours après la réception du certificat d’appel pour déposer les pièces relatives à cette procédure», rapporte le quotidien La Nouvelle Expression en Kiosque ce 10 septembre 2019.

Ce deuxième pas franchi par la défense des leaders sécessionnistes intervient 11 jours après la réception du certificat d’appel servi par le Tribunal Militaire de Yaoundé le 29 août dernier. Notre confrère dit que, le Tribunal Militaire «sera dès lors chargé de transmettre le dossier à la Cour d’Appel du Centre».

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique