Cameroun - Agriculture et Elevage: Un recensement général annoncé après 35 ans de disette

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 04-Feb-2021 - 13h16   1493                      
0
Elevage de porcs Archives
Les ministres Gabriel Mbaïrobe et Dr Taïga ont coprésidé la huitième session du Comité technique de cette opération à Yaoundé le 1er février 2021.

Après 35 ans de disette, un recensement général de l’Agriculture et de l’Élevage (RGEA) est annoncé au Cameroun. Le Comité technique de cette opération a été réuni pour sa huitième session le 1er février dernier à Yaoundé. Les travaux étaient coprésidés par le ministre de l’Agriculture et du Développement Rural (MINADER), Gabriel Mbaïrobe, et celui de l’Élevage, des Pêches et des Industries Animales (MINADER), Dr Taïga.

Le quotidien à capitaux publics Cameroon Tribune paru le 3 février 2021 rapporte que «l’objectif visé par ce recensement est de mettre à la disposition du gouvernement et des intervenants du secteur rural des données fiables, pertinentes et suffisamment désagrégées pour des besoins de choix stratégiques, de planification et de suivi des initiatives en faveur du développement des activités agropastorales et halieutiques».

Ainsi, le MINADER a confié au reporter du journal que: «à cette date, nous pouvons dire que toutes les diligences administratives ont été faites. Nous commençons à voir le bout du tunnel. A partir du mois de mars 2021, nous entrerons dans la phase active du recensement général qui va connaître son apothéose en juin-juillet par le dénombrement effectif».

André Mbaironadji, le coordonnateur du projet, confie à notre confrère que le dernier recensement général de l’agriculture est vieux de plus de 35 ans. Alors, il est «capital d’actualiser la base de sondages ainsi que toutes les données statistiques afin de permettre aux décideurs de prendre de bons engagements», peut-on lire.

Le journal relève que les zones de dénombrement ont déjà été identifiées, des agents recenseurs seront recrutés et formés. Il affirme aussi qu’il y aura un agent recenseur par zone de dénombrement qui va administrer au niveau des ménages des questionnaires comportant à la fois les aspects concernant la RGAE et le recensement des populations.

Enfin, les résultats de la phase pilote organisée en juin 2017 sont satisfaisants. Ce sont ces résultats qui ont «permis de réviser les documents techniques et outils de collecte, pour un meilleur travail lors du recensement proprement dit», lit-on.

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique