Cameroun - Alamine Ousmane Mey (Ministre des Finances) sur le programme économique et financier: «La situation de nos comptes publics au niveau national comme dans la sous-région s’améliore»

Par Josiane Rose NDANGUE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 07-Feb-2018 - 16h50   3727                      
0
Alamine Ousmane Mey, Ministre des Finances Ndi Eugene Ndi
Le Ministre des Finances parle des retombées issues des mesures prises par le Cameroun dans le cadre du programme économique et financier.

Parlant des mesures prises par le Cameroun dans le cadre du programme économique et financier soutenu par la Facilité élargi de crédit du Fonds monétaire international, Alamine Ousman Mey le Ministre des Finances (MINFI) indique que son département ministériel a l’obligation de mobilisation optimale des ressources propres à savoir les ressources fiscales intérieures et de rationalisation de la dépense publique. «Ces deux leviers mis ensemble portent sur l’objectif de consolidation de notre situation budgétaire avec comme point de mire, la baisse des déficits budgétaires et ce, pour rendre notre endettement davantage soutenable dans la durée. Ces éléments ne peuvent être déconnectés de l’objectif majeur, celui d’avoir une économie solide portée par le secteur privé», explique le Ministre dans l’édition du 5 au 7 février 2018 du journal Défis Actuels.

Sur le déficit budgétaire du Cameroun et les mesures qui vont être mises en place pour le réduire, Alamine Ousman Mey déclare «l’objectif majeur est de réduire le déficit à moins de 3% du produit intérieur brut d’ici trois ans selon le Programme économique et financier du Cameroun. Nous y sommes presque compte tenu des engagements pris pour 2018. Ceci va se faire précisément en relevant le niveau des recettes propres et en contenant les dépenses publiques. Mais nous voulons également dans le cadre de cet exercice, mettre l’accent sur la qualité de la dépense. Ceci se traduit par la réduction substantielle du train de vie de l’Etat, en poursuivant l’efficacité de la dépense et en poursuivant le ciblage des ajustements afin que les dépenses sociales prioritaires puissent être toujours maintenues».  

Le MINFI affirme qu’il y a lieu d’être satisfait des résultats obtenus des mesures prises par le Cameroun, partant du fait qu’à titre d’illustration, les réserves de change sont en train de remonter. «Notre politique monétaire est en train de se stabiliser et, évidemment la situation de nos comptes publics au niveau national comme dans la sous-région s’améliore», ajoute-t-il.  

   

 

Auteur:
Josiane Rose NDANGUE
 contact@cameroon-info.net
 @ljndangueCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique