Cameroun - Année scolaire 2020-2021: Voici toutes les mesures annoncées par le gouvernement !

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 28-Sep-2020 - 07h53   8000                      
0
Conseil de Cabinet Archives
Le sujet a été évoqué au cours du Conseil de Cabinet de septembre 2020.

Cette rencontre des ministres, sous la présidence du Chef du gouvernement, s’est tenue le 24 septembre 2020 par visioconférence. A l’occasion, le ministre des Enseignements Secondaires, Nalova Lyonga a présenté les mesures prises et envisagées dans le cadre de la rentrée scolaire prévue le 5 octobre 2020.

Elle a fait savoir qu’au regard du contexte sanitaire actuel, marqué par la pandémie du COVID-19, «le principal enjeu de la rentrée scolaire 2020-2021, prévue le 5 octobre 2020, porte sur la maîtrise des effectifs des élèves. Ainsi, leur nombre par salle de classe a été plafonné à 50 et les tables-bancs nouvellement conçus permettent de disposer deux élèves par banc», lit-on dans le communiqué final des travaux.

Le même document renseigne que «l’approche pédagogique qui sera implémentée repose sur un dispositif à trois niveaux comprenant les cours à plein temps, le système de mi-temps et l’approfondissement de l’enseignement à distance. Par ailleurs, les mesures barrières édictées lors de la reprise des activités pédagogiques seront reconduites pour garantir la sécurité sanitaire dans les établissements de l’enseignement secondaire».

Le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, a instruit les ministres en charge de l’éducation, en collaboration avec celui de la Communication, de tenir une rencontre avec la presse afin de mieux édifier les parents sur les mesures qui seront prises en vue d’un bon déroulement de l’année scolaire.

Voici le communiqué final:

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Son Excellence Joseph DION NGUTE, a présidé ce jeudi 24 septembre 2020 dès 10 heures par visioconférence, un Conseil de Cabinet auquel ont pris part les Ministres d’Etat, les Ministres, les Ministres Délégués et les Secrétaires d’Etat.

Cette concertation était consacrée à l’évaluation de l’impact de la pandémie du COVID-19 sur la rentrée scolaire et universitaire 2020-2021. A l’issue de la communication introductive du Chef du Gouvernement, le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Supérieur, a fait le point des préparatifs de la rentrée universitaire 2020-2021, fixée au 15 octobre 2020. Il a ensuite indiqué que les mesures sanitaires envisagées pour lutter contre la prolifération du Coronavirus en milieu universitaire, s’inscrivent dans le prolongement et le renforcement de celles édictées en juin 2020, lors de la réouverture des universités.

Il s’agit entre autres de la désinfection des amphithéâtres et salles de cours, de l’installation des points de lavage des mains à l’entrée de chaque amphithéâtre et bloc pédagogique, de la régulation du flux d’étudiants dans les campus par l’éclatement des filières à grands effectifs en plusieurs groupes ou la rotation des différentes filières au sein des établissements.

Parallèlement, l’accent sera mis sur l’approfondissement des protocoles de recherche initiés par les chercheurs, dans le but de proposer des solutions idoines permettant de maitriser la pandémie.

Prenant la parole à son tour, le Ministre des Enseignements Secondaires a tout d’abord dressé le bilan de l’année scolaire 2019-2020. Il en ressort qu’en dépit des perturbations du calendrier scolaire du fait de la crise sanitaire liée au COVID-19, le bilan est globalement positif. Le taux de couverture des programmes a été satisfaisant et les examens officiels se sont déroulés sans heurts.

A la faveur des mesures prises dans le cadre de la stratégie gouvernementale de riposte contre le COVID-19, aucun cas de décès d’élèves des suites de cette maladie n’a été enregistré. Le Ministre des Enseignements Secondaires a par ailleurs fait savoir qu’au regard du contexte sanitaire actuel, le principal enjeu de la rentrée scolaire 2020-2021, prévue le 05 octobre 2020, porte sur la maîtrise des effectifs des élèves. Ainsi, leur nombre par salle de classe a été plafonné à 50 et les tables-bancs nouvellement conçus permettent de disposer deux élèves par banc.

L’approche pédagogique qui sera implémentée repose sur un dispositif à trois niveaux comprenant les cours à plein temps, le système de mi-temps et l’approfondissement de l’enseignement à distance. Par ailleurs, les mesures barrières édictées lors de la reprise des activités pédagogiques seront reconduites pour garantir la sécurité sanitaire dans les établissements de l’enseignement secondaire.

Intervenant à son tour, le Ministre de l’Education de Base a mentionné que dans l’optique d’une reprise sereine des cours le 05 octobre prochain, les dispositions déjà prises portent notamment sur la publication d’un texte fixant les mesures et règles applicables dans les écoles primaires, l’organisation des activités pédagogiques autour de l’enseignement en présentiel, dans le strict respect des consignes sanitaires en vigueur, la promotion de l’enseignement à distance avec la contribution des différents médias de communication, l’élaboration des livrets d’activités pour une meilleure prise en charge des élèves en zones rurales et l’édiction de mesures restrictives d’accès aux établissements scolaires afin d’atténuer le péril infectieux inhérent au COVID-19.

Le Ministre de l’Education de Base a souligné que des mesures complémentaires sont envisagées à court, moyen et long termes aux plans administratif, pédagogique et sanitaire telles que la décongestion des écoles, la réorganisation du temps scolaire et le renforcement des mesures préventives contre le COVID-19 en milieu scolaire.

Les travaux du Conseil se sont poursuivis avec la présentation du rapport circonstancié du Ministre de la Santé Publique sur l’évolution de la pandémie du COVID-19 au Cameroun. Il en ressort que la situation épidémiologique à date fait état de 20.712 cas positifs enregistrés dans notre pays pour 19.440 malades guéris et 418 décès, soit un taux de létalité de 2% et un taux de guérison de 94%.

Le Ministre de la Santé Publique a indiqué que la rentrée scolaire et universitaire qui s’annonce et la reprise imminente des activités sportives et culturelles commandent de redoubler de vigilance et de veiller individuellement et collectivement au respect des mesures barrières, surtout en ce moment où l’on assiste à une recrudescence de la pandémie dans le monde.

Au terme de ces exposés et des communications complémentaires du Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique et du Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, le Chef du Gouvernement a instruit les Ministres du secteur éducatif, de veiller au respect des mesures barrières dans les campus scolaires et universitaires et de s’activer au parachèvement des actions résiduelles en cours, afin de garantir le bon déroulement de l’année scolaire et académique 2020-2021.

Il a en outre demandé au Ministre de l’Education de Base et au Ministre des Enseignements Secondaires, en liaison avec le Ministre de la Communication, de tenir un point de presse pour mieux informer les parents d’élèves sur les mesures qui seront prises pour garantir le bon déroulement de l’année scolaire.

Le Premier Ministre a également prescrit au Ministre des Transports de veiller à une plus grande fluidité du trafic interurbain, en cette veille de rentrée scolaire. Au Délégué Général à la Sûreté Nationale et au Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Défense chargé de la Gendarmerie Nationale, il a demandé de prendre les mesures sécuritaires requises le long des axes routiers, ainsi que dans les agglomérations urbaines. Le Conseil s’est achevé à 12 h 15 mn.

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique