Cameroun : Apres la déculottée devant l’équipe du Maroc (0-2), panique dans la tanière des Lions indomptables avant le match contre le Brésil.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 17-Nov-2018 - 23h57   4838                      
1
Les Lions en stage a Yde TPO
Avec une équipe camerounaise qui souffre d’une pénurie de buteurs, l’entraineur Clarence Seedorf, a essuyé sa première défaite en quatre matches devant l’équipe du Maroc. Inquiétant avant le match de haut niveau contre le Brésil.

Au stade du Complexe Mohammed V de Casablanca au Maroc, l’équipe du Cameroun a concédé une défaite, zéro but contre deux, devant l’équipe nationale locale. La rencontre comptait pour la 5e et avant dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019 de football.

Les Lions de l’Atlas ont ainsi pris leur revanche sur les Lions indomptables qui avaient gagné le match aller en juin 2017 au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé sur le score d’un but à zéro.

S’il ne fait pas de doute que la revanche marocaine est entachée en partie par des erreurs d’arbitrage, il faut aussi reconnaitre que le jeu produit par l’équipe visiteuse a été pauvre.

« Malgré un arbitrage peu à notre faveur, notre équipe a manquée de percussion offensive. Le dispositif hybride du sélectionneur à cheval entre le 1-4-2-4 et 1-4-5-1 n’est pas encore assimilé par ses joueurs. Il faut revenir à un traditionnel 1-4-4-2 plus adapté au profil de joueurs à sa disposition. Densifier son milieu et laisser deux pointes en avant, surtout en vue du match contre le Brésil qui sera d’un niveau supérieur à l’équipe du Maroc » analyse François Ngoumou, technicien de football.

Les Lions indomptables quittent bientôt le Royaume chérifien, pour la ville de Londres en Angleterre où ils jouent le mardi 20 novembre 2018 contre l’équipe du Brésil. La Seleçao, qui est régulièrement citée comme la meilleure équipe au monde, reste sur une victoire en amical hier vendredi 16 novembre à Emirates Stadium de Londres contre l’Uruguay sur le score étriqué d’un but à zéro.

Une victoire qui vient consolider l’invincibilité du pays du Roi pelé depuis son élimination par la Belgique (1-2) à l’étape des quarts de finale de la Coupe du Monde Russie 2018.

Mardi prochain face au Cameroun, l’entraineur brésilien Adenor Leonardo Bacchi, compte aligner sa pléiade de stars dont l’attaquant Neymar, auteur de l’unique but d’hier dans le derby sud-américain.

De quoi semer la panique dans la tanière des Lions indomptables en perte de vitesse. Depuis la reprise des éliminatoires de la CAN 2019 avec un nouveau staff technique conduit par le néerlandais Clarence Seedorf, l’équipe du Cameroun n’a marqué que deux buts contre trois encaissés en quatre matches, pour un bilan fait d’une victoire, une défaite et deux nuls. La sélection du pays champions d’Afrique en titre a été incapable de faire une grosse différence contre des équipes anonymes comme les Comores et le Malawi.

Dans cette situation, certains supporters de l’équipe du Cameroun se demandent déjà, à quelle sauce leur équipe sera mangée par la Seleçao.

« Tout le monde sait que ce sera un grand match contre une grande nation de football, et ça va être très très dur. Maintenant, on va récupérer du match contre le Maroc et avec le coach on va voir ce qu’il faut mettre en place pour le match contre le Brésil » indique Eric-Maxim Choupo Moting, attaquant camerounais.

La dernière rencontre entre ces deux sélections, il y a quatre ans, pendant la phase finale de la Coupe du monde 2014 au Brésil, avait été remportée par la Seleçao sur le score de quatre but à un. Les Lions indomptables du Cameroun ont donc l’occasion de prendre leur revanche.

 

 

Pour le match d’hier, Maroc contre Cameroun,  Clarence Seedorf, l'entraîneur des Lions indomptables du Cameroun a choisi les onze joueurs suivants pour commencer le match.

 

 

*Gardien*

 

André Onana

 

*Defenseurs*

 

Michael Ngadeu Ngadjui

Jérôme Onguene

Gaëtan Bong

Fai Collins

 

*Milieux*

 

Zambo Anguissa

Georges Mandjeck

Kunde Malong

 

*Attaquants*

 

Eric Maxim Choupo-Moting

Christian Bassogog

Karl Toko Ekambi

 

*Remplaçants* 

 

Fabrice Ondoua

Fabrice Olinga

Arnaud Djoum

Stéphane Bahoken

Jacques Zoua

Clinton N'jie

Dawa Tchakonte

Wilfrid Kaptoum

 

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique