Cameroun: Apres la tempête, Paul Biya envoie une lettre de félicitations à Felix Tshisekedi, nouveau président de la RDC.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 26-Jan-2019 - 07h46   4029                      
11
Paul Biya au travail P R C
Si le président camerounais s’était empressé de féliciter le nouveau chef de l’Etat de Madagascar avant même la confirmation de son élection pas le conseil constitutionnel malgache, Paul Biya a trainé pour le cas de Felix Antoine Tshisekedi TShilombo.

Paul Biya, l’un des doyens des Chefs d’Etat, fait du deux poids deux mesures dans ses relations avec les pays amis du Cameroun. Le 07 janvier 2019, il a envoyé un télégramme à Andry Rajoelina pour le féliciter de son élection comme nouveau Président de la République de Madagascar. La correspondance du chef de l’Etat camerounais a été envoyée 24 heures avant que la Haute cour constitutionnelle malgache ne confirme le sacre d’Andry Rajoelina devant le concurrent Marc Ravalomanana qui contestait les résultats.

Paul Biya n’a pas montré le même empressement quand il s’est agi de l’élection de Felix Tshisekedi comme président de la République du Congo. Contestée par son principal rival Martin Fayulu et une partie de la communauté internationale, la victoire du fils d’Etienne Tshisekedi, opposant historique de la RDC, a été confirmée par la Cour constitutionnelle depuis le dimanche 20 janvier 2019. Dans la foulée, le candidat de l’UDPS a prêté serment le jeudi 24 janvier comme le cinquième président de la RDC. Ce n’est que 24 heures après sa prise effective de pouvoir que le débutant de 56 ans, a reçu une lettre de félicitation du doyen Paul Biya.

« Votre élection m’offre l’agréable opportunité de vous adresser mes vives et chaleureusement félicitations. J’y associe mes vœux de succès dans l’exercice de vos hautes fonctions. J’émets le souhait de voir grâce à notre commune impulsion, les excellentes relations d’amitié et de coopération qui existent entre le Cameroun et la République démocratique du Congo, s’élargir à de nouveaux horizons » a écrit le président camerounais.

Ainsi, après avoir gardé le silence pendant les contestations qui ont suivi la proclamation du sacre de Félix Tshisekedi, le président Paul Biya se range finalement dans le camp de ceux qui reconnaissent le successeur de Joseph Désiré Kabila.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique