Cameroun - Après les marches du 22 septembre 2020: Le gouvernement envisage-t-il l’arrestation de Maurice Kamto et la dissolution du MRC ?

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 26-Sep-2020 - 07h00   18485                      
177
René Emmanuel Sadi, porte-parole du gouvernement capture d'écran
Ces hypothèses transparaissent dans le communiqué publié le 25 septembre 2020 par le ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi, porte-parole du gouvernement.

Yaoundé a attendu trois jours avant de communiquer officiellement sur les marches dispersées par la police le 22 septembre 2020 dans plusieurs villes du pays. Dans son communiqué, le porte-parole du gouvernement se réjouit de «l’échec cuisant» de ces manifestations qu’il qualifie de «mouvement insurrectionnel».

Au sujet des personnes interpellées ou en voie de l’être, René Emmanuel Sadi indique que celles dont les responsabilités ont été jugées infimes ont été libérées et que d’autres le seront aussi au fur et à mesure de l’évolution des enquêtes. Mais en revanche, les donneurs d’ordre et les meneurs des marches, répondront de leurs actes devant la justice, souligne-t-il.

Le ministre de la Communication indique que la situation de Maurice Kamto fait l’objet d’un examen minutieux par les autorités judiciaires. Ce qui laisse subodorer une arrestation envisagée du leader du MRC, dont le domicile à Yaoundé demeure encerclé par les forces de l’ordre. Avant les marches, le gouvernement avait en effet mis l’opposant en garde contre d’éventuelles poursuites judiciaires.

Autre menace, M. Sadi fait savoir que la situation du MRC «qui s’illustre négativement depuis plusieurs années par des activités attentatoires à la paix, si chère aux Camerounais, fait l’objet d’un examen attentif par le ministère de l’Administration Territoriale». A ce sujet, il faut noter que Paul Atanga Nji, le chef dudit département ministériel, a d’ores et déjà, à plusieurs reprises, menacé de dissoudre le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun.

Voici l’intégralité du communiqué:

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique