Cameroun : Après une passe d’armes avec le gouvernement camerounais, l’Union Europeenne et l’ONU envoient une délégation à Yaoundé.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 24-Apr-2019 - 13h40   5146                      
17
Union Européenne Archives
Les représentants de l’Union européenne et des Nations Unies entament ce mercredi 24 avril 2019, une visite de trois jours au pays de Paul Biya.

Après avoir critiqué les violations des droits de l’homme et des libertés au Cameroun, l’Union européenne et les Nations Unies ont envoyé une délégation conjointe à Yaoundé.

Avant de rencontrer les autorités et les acteurs de la société civile, cette mission va d’abord se rendre dans l’Extrême-Nord, la seule Région du pays qui subit depuis plusieurs années, les exactions de Boko haram, la secte islamiste d’origine nigériane.

Dans le communiqué suivant, le bureau des Nations Unies à Yaoundé, dévoile les articulations du séjour de la délégation conjointe de l’UE et de l’ONU au Cameroun.

« Le Représentant spécial de l’Union européenne pour le Sahel, M. Angel Losada, le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS), Mohammed Ibn Chambas et le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique centrale (UNOCA), M. François Fall, commencent une visite conjointe de trois jours au Cameroun, du 24 au 26 avril 2019. Losada, Chambas et Fall se rendront dans la partie septentrionale du pays les 24 et 25 avril. Ils y rencontreront les autorités, ainsi que des partenaires des Nations Unies et de l’Union européenne pour un échange de vues sur des sujets d'intérêt commun liés à la sécurité, au développement et à la situation humanitaire dans la région de l’Extrême-Nord. Après une première journée de rencontres autour de la question sécuritaire avec les acteurs impliqués dans la lutte contre l’extrémisme violent, ils visiteront, le second jour, le camp de réfugiés de Minawao dont la population est évaluée à plus de 57 000 réfugiés et qui continue de recevoir de nouveaux arrivants chaque jour. Ils se rendront également à Zamaï, site de déplacés camerounais, avant de regagner la capitale pour une série d'audiences avec les membres du Gouvernement, le corps diplomatique et des acteurs de la société civile ».

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique