Cameroun - Aquaculture: Le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, veut booster la commercialisation du poisson local

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Aug-2020 - 15h57   1565                      
0
Luc Magloire Mbarga Atangana, le MINCOMMERCE archives
Le MINCOMMERCE l'a affirmé au cours d’une réunion qu’il a tenue avec les opérateurs exerçant dans ce domaine le 12 août 2020 à Yaoundé.

Lors d’une réunion qu’il a présidée avec les opérateurs exerçant dans le domaine de l’aquaculture, le 12 août 2020 à Yaoundé, le ministre du Commerce (MINCOMMERCE), Luc Magloire Mbarga Atangana, a fait savoir son ambition de booster la vente du poisson local et de stopper toute importation.

D’après le quotidien national bilingue Cameroon Tribune en kiosque ce 13 août 2020, lors de cette réunion, Luc Magloire Mbarga Atangana «a insisté sur l’importance de créer des espaces en attendant de mieux structurer la filière pour produire davantage. A cet effet, le MINCOMMERCE a demandé aux producteurs de saisir ses services partout sur le territoire national au cas où ils auraient une production assez consistante, pour l’organisation d’opérations spéciales de ventes».

Comme autre résolution, «on a aussi indiqué que l’idéal était d’arriver à une structuration du marché du poisson. A cet effet, des mesures seront prises pour saisir également les municipalités afin qu’elles mettent à disposition des espaces marchands dédiés exclusivement au poisson local», lit-on.

Les producteurs eux, ont relevé les problèmes qui plombent l’aquaculture. Selon certains: «la demande en poisson d’eau douce est forte, mais la production reste inférieure», peut-on lire.

Au Cameroun, la consommation globale de poissons est de l’ordre de 550 000 tonnes par an et près de la moitié est importée. Le pays dépense «160 milliards de FCFA» pour combler ce manque parce que produisant près de 335 000 tonnes de capture à la pêche maritime et artisanale.

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique