Cameroun - Armée: Odeur de détournement des primes des militaires en Afrique du Sud

Par Peter KUM | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 03-Jan-2018 - 13h39   9878                      
5
Joseph Beti Assomo, Ministre de la Defense (a gauche) Archives
Le ministre de la Défense ordonne une enquête sur la gestion des budgets de la mission militaire à Pretoria en Afrique du Sud.

Il y a une forte odeur de détournement des fonds publics destinés au personnel militaire de la chancellerie camerounaise à Pretoria en Afrique du Sud. Dans une lettre signée le 29 décembre 2017, le ministre de la Défense, Joseph Beti Assomo, met en mission à Prétorial, le Colonel Jiofack Sylvestre (Directeur de la Justice Militaire adjoint) et le Lieutenant-colonel Etonde Simon (Directeur du Budget et des Equipements adjoint).

Ces deux officiers camerounais doivent séjourner à Pretoria du 10 au 16 janvier où ils mèneront des enquêtes suite à une plainte déposée le 22 décembre 2017 par le Colonel Bangue Bangue Elombo Gottlob. Ces émissaires doivent faire la lumière sur la gestion des budgets  de la mission militaire du Colonel Mouchili Emmanuel (Attaché de Défense en Afrique du Sud).

Les enquêteurs doivent "entendre les personnels de la mission militaire sur la gestion de leurs primes et droits divers, évaluer l’état d’esprit et de moral des personnels de la mission militaire". Ils doivent enfin "déterminer le rapport qui existe entre la mission militaire et la Chancellerie camerounaise à Pretoria".

Pour rappel, le Colonel Mouchili Emmanuel dont la gestion est mise en cause, est le chef de la mission militaire auprès de l'Ambassade du Cameroun en Afrique du Sud. Il a pour zones de compétence: l’Afrique du Sud, Madagascar, le Mozambique, la Namibie, la Tanzanie, la Zambie, le Zimbabwe, le Botswana, Lesotho, l’Angola et le Malawi. Il a été nommé Attaché de Défense le 17 février 2016.

 

La lettre de mission (c) MINDEF
Auteur:
Peter KUM
 @mafanypet
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique