Cameroun – Arrestation de Rebecca Enongchong/Valsero (Artiste engagé) : « Sa seule erreur c’est d’être Camerounaise »

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 12-Aug-2021 - 13h33   7922                      
9
Valsero capture d'écran
Le rappeur dénonce l’attitude de concitoyens qui ne reconnaissent pas la grandeur et le mérite de leur compatriote.

Les réactions à l’arrestation de l’entrepreneure camerounaise Rebecca Enonchong le 11 Août à Douala continuent d’affluer. L’artiste-musicien engagé Valsero y a consacré son intervention de ce matin sur Youtube et Facebook. Il s’est montré surpris par la décision du procureur à l’origine de sa privation de liberté. « Cette femme est classée parmi les 50 femmes les plus influentes d’Afrique et sa seule erreur c’est d’être Camerounaise ». Valsero déplore l’attitude de concitoyens qui ne reconnaissent pas la grandeur et le mérite de leur compatriote. Il dénonce « un procureur qui décide de bafouer la grandeur » et estime que le Cameroun a été sali par son acte.

« Si on veut construire un pays, si on a une idée, une projection d’un pays du futur et on n’a pas de place dans cette construction pour des gens comme Rebecca Enonchong, c’est que ce n’est pas un pays qu’on veut construire », assène l’opposant au régime de Paul Biya. Il soutient  que les dirigeants camerounais « n’aiment pas les Camerounais de valeur » et ajoute que de Rebecca Enonchong n’est pas la seule victime de cette attitude. Pour lui, les personnes brillantes sont victimes de ceux qui n’ont pas les mêmes références qu’elles. « Sous le règne des médiocres, les hommes de valeur sont combattus », déclare-t-il tout en signifiant son soutien à la femme d’affaires.

 Nathalie Yamb, activiste camerounaise engagée dans le  combat pour la démocratie en Côte d’Ivoire et militante en lutte contre la Françafrique ironise sur Twitter en ces termes : « Suggestion pour @PR_Paul_BIYA: pourrait-on envoyer l’instruction du détournement des 180 milliards fcfa #Covidgate à Douala? On dirait que les magistrats y sont plus rapides pour déférer les gens que ceux de Yaoundé. #FreeRebecca »

Toujours sur Twitter Paola Audrey Ndengue, journaliste camerounaise installée à Abidjan écrit : « Rebecca aura été plus rapidement incarcérée que des hauts fonctionnaires qui n’arrivent toujours pas à expliquer le pillage des fonds COVID. Si ça c’est pas le symbole d’un état en complète déliquescence »

Interrogé sur ABK Radio ce matin, Hervé Emmanuel Nkom a eu un commentaire plutôt nuancé.  « Parlant de l'affaire Charles et Rebecca ENONCHONG, ce sont tous deux des enfants d'un célèbre avocat et ils connaissent bien le droit. La place de Rebecca n'est pas en prison. Mais tout le monde doit respecter la loi, c'est ça qui nous met en sécurité », a-t-il réagi.


Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique