Cameroun - Assurances: Thierry Kepeden est le nouveau président de l'Association des Sociétés d’Assurances du Cameroun

Par Yannick A. KENNE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 07-Jun-2021 - 15h37   3020                      
0
Thierry Kepeden Anonyme
Le Directeur général de Axa Assurances Cameroun remplace à cette fonction Théophile Gérard Moulong, le Directeur général de Sanlam Assurances.

L'Association des Sociétés d’Assurances du Cameroun (ASAC) a à sa tête un nouveau président. Il s’agit de Thierry Kepeden, porté à la tête de cette entité, qui regroupe les compagnies d’assurance du pays, au terme de son assemblée générale ordinaire le 3 juin 2021. Le Directeur général de Axa Assurances Cameroun franchit un palier au sein de cette organisation où il occupait le poste de vice-président depuis 2017.

Il remplace à cette fonction Théophile Gérard Moulong, par ailleurs Directeur général de Sanlam Assurances, qui y a séjourné pendant 4 ans. Thierry Kepeden sera secondé par Richard Lowe (Activa) et Olivier Malâtre (Allianz), respectivement premier et deuxième vice-présidents. Georges Léopold Kagou (Saar) conserve son poste de trésorier. Les autres membres du bureau sont: Norbert Ngniwake (Atlantique assurances), Jacob Sindze (Area assurances), Aimryc Kamega (Avam vie), Esther Tiako (Nsia) et Léonce Augou (Chanas Assurance).

Le nouveau patron de l’ASAC compte s’engager sur le chantier de l’optimisation des assurances obligatoires, sur un terrain encore en friche et très inexploité par les compagnies d’assurance.

«Nous savons que l’assurance automobile responsabilité civile est obligatoire, mais nous savons également qu’environ 50% des voitures qui circulent ne sont pas assurées. Nous avons un travail important à faire avec les forces de l’ordre, et un travail d’assainissement à faire pour lutter contre les fraudes des attestations d’assurances», a schématisé Thierry Kepeden dans une réaction publiée dans Le Jour de ce lundi 7 juin 2021.

Il sera également question d’inciter à l’application effective de la loi de 1975 qui oblige la souscription à une assurance pour les projets de construction de plus de 100 millions de FCFA, et aussi l’obligation des assurances pour les conteneurs qui sortent du port, conformément aux dispositions votées dans la loi des Finances 2018.

Auteur:
Yannick A. KENNE
 @yanickken39
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique