Cameroun - Atteinte à l’éthique: Le gouvernement condamne une campagne publicitaire pour produits éclaircissants et hausse le ton

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 22-Oct-2020 - 21h53   15100                      
29
Affiche CARIMO CAMIRO
Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement a publié ce 22 octobre 2020 un communiqué dans lequel il fustige ladite campagne, qui véhicule un message dégradant pour les personnes à la peau noire.

Les affiches sont choquantes ! Une femme à la peau claire assise majestueusement avec à ses pieds, quatre hommes et femmes à la peau noire qui lui font allégeance. Le tout est accompagné du message «Mettez-les à vos pieds».

Affiche CARIMO (c) CAMIRO

C’est l’inspiration peu ordinaire de la marque CARIMO pour mettre en valeur ses produits cosmétiques éclaircissants dans le cadre d’une nouvelle campagne publicitaire.

Ces affiches placardées dans les rues de grandes villes, notamment Yaoundé et Douala et dans les réseaux sociaux depuis quelques jours, ont aussitôt suscité l’indignation. Des voix se sont élevées pour dénoncer une forme de stigmatisation des personnes au teint ébène, surtout que Carine Mongoue, la jeune entrepreneure de CARIMO, n’a jamais caché son goût pour la dépigmentation volontaire de la peau.

Face à la polémique, le gouvernement a dû réagir. Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement un publié ce jeudi 22 octobre 2020 un communiqué dans lequel il note que ces affiches comportent «des jugements de valeur sur les personnes, fondés sur la couleur de leur peau et susceptibles par conséquent de porter atteinte à leur dignité».

Aussi, René Emmanuel Sadi, après avoir rappelé le dispositif réglementaire en matière de publicité, donne-t-il 48 heures à la promotrice de la marque pour retirer toutes les affiches de cette campagne, tant sur les panneaux publicitaires que sur les comptes de la société dans les réseaux sociaux.

Faute de quoi, le membre du gouvernement, la promotrice s’expose aux sanctions prévue en la matière.

 

Communiqué MINCOM (c) capture d'écran
Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique