Cameroun - Au tribunal: Un ancien militaire de l'armée marine à la barre pour usurpation de titre et escroquerie

Par Lore E. SOUHE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 18-Aug-2017 - 13h44   4408                      
0
Un équipage de la marine camerounaise à bord du Dipikar Archives
Se faisant passer pour une inspecteur général en service à la DGSN, il aurait convaincu sa victime de lui remettre 56 000 FCFA en échange d'un prétendu service.

Cela fait environ trois mois que Mekinda Ze Jean Jacques, ancien miliatire de l'armée marine est ecroué à la prison centrale de Yaoundé-Kodengui pour des faits présumés d'escroquerie et d'usurpation de titre, indique l'hebdomadaire Kalara du mercredi 17 aout 2017. L'accusé était devant la barre du  Tribunal de Pemière Instance de Yaoundé, pour y présenter sa défense dans cette affaire qui l'oppose à Houm Ndongo Patrice.

D'après le procès verbal préliminaire, il ressort que courant janvier 2017, l'accusé se faisait passer pour un inspecteur en service à la Délégation Générale à la Sûreté Nationale (DGSN). Se prévalant de ce titre, il aurait convaincu le plaignant de lui remettre la somme de 56 000 FCFA en contrepartie d'un service sollicité au sein de cette institution. Une fois l'argent perçu, il n'aurait plus donné de nouvelle. C'est grâce à une enquête ouverte par la DGSN que l'accusé sera interpellé.

Présent à l'audience du 30 juin dernier, Mekinda Ze Jean a plaidé non coupable et n'a pas caché au tribunal ses antécédents pénaux, qui ont conduit à son expulsion des rangs des militaires, peut-on lire dans le journal. A en croire son récit, il aurait fait de la prison pour la première fois alors qu'il était chef de poste à la base militaire dans le cadre de la protection d ela péninsule de Bakassi, pour avoir séquestré et  et saisis les bien d'une société. "Détenu à la prison militaire, j'ai  fait des désertions et j'ai été déféré à la prison centrale par ma hiérarchie, avant d'être définitivement exclu de mes fonctions", raconte t-il.

Par ailleurs, au cours du procès, il a été revelé que l'ancien marin aurait été interpellé alors qu'il tentait de flouer de nouveau une dame. Ce dernier crie à un règlement de compte de la part de la concernée , qui se trouve être une ancienne partenaire éconduite.

Auteur:
Lore E. SOUHE
 contact@cameroon-info.net
 @loresouheCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique