Cameroun - Audit des fonds Covid-19/Roger Justin Noah (SGA du MRC): «On ne saurait croire à cet autre audit. Pour nous, c’est juste un camouflage de la bande des copains pour se protéger. Les voleurs se protègent entre eux»

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 29-Dec-2020 - 11h19   6072                      
1
Roger Justin Noah dans Droit De Réponse le 27 Décembre 2020 capture d'écran
L’homme politique préfère de loin une commission d’enquête parlementaire ouverte à l’opposition, seule à même de faire la lumière sur la question selon lui.

Le 15 décembre 2020, le ministre d’Etat secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, demandait au Contrôle Supérieur de l’Etat de procéder à un audit de la gestion des fonds destinés à la lutte contre la pandémie du Covid-19 au Cameroun. Ce fait était au menu de la dernière édition du programme «Droit de réponse» (Equinoxe Télévision) le 27 décembre 2020. L’un des intervenants, le secrétaire général adjoint du MRC, Roger Justin Noah, ne s’est pas réjoui de cette décision venue du sommet de l’Etat. Bien au contraire.

Il a déclaré que pour avoir réclamé un audit des fonds débloqués pour la construction des infrastructures de la CAN 2019, des militants de son parti se sont fait embastiller. Raison pour laquelle il n’attend rien de l’audit annoncé. «C’est cela qui me fait dire qu’aujourd’hui, on ne saurait croire à cet autre audit lié à la gestion des fonds Covid-19. Pour nous, c’est juste un camouflage de la bande des copains pour se protéger. Les voleurs se protègent entre eux», a-t-il réagi, ajoutant que l’audit «c’est la meilleure manière de tuer cette histoire».  

Roger Justin Noah suggère la mise en place de commissions d’enquête parlementaire. «C’est cela qui a permis de lancer même la lutte contre la corruption avec le Mouchipougate lors qu’on avait mis en place une commission d’enquête parlementaire. Je donne plus de crédit à une commission d’enquête parlementaire parce que je sais qu’il y aura dans cette commission plusieurs membres de l’opposition. Et je pense que ces commissions pourront faire un travail assez important», croit-il.

L’opposant pense en outre que le président de la République, Paul Biya, ne doit pas être félicité pour la décision d’auditer la gestion des fonds Covid-19. «On n’a pas à  féliciter Paul Biya. Il faut plutôt lui donner le prix Nobel de la pire des gouvernances dans le monde», lâche, sentencieux, Roger Justin Noah.

 

 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique