Cameroun - Autoroute Kribi-Lolabé: Les chinois menacent d’abandonner le chantier de construction

Par Lore E. SOUHE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 15-May-2018 - 11h40   12469                      
21
Autoroute Kribi - Lolabe PAK
Ils ont arrêté les travaux depuis mardi dernier pour réclamer la contribution contractuelle de l’Etat du Cameroun.

Les sources du quotidien La Nouvelle Expression du lundi 14 mai 2018, révèlent que depuis mardi 07 mai dernier, le grand boulevard de  Kribi-Lolabé est désert. Aucun ouvrier n’y s’y trouve, encore moins un engin abandonné. Tout le matériel de travail est parqué au village Lendi, base vie de la société chinoise CHEC (China Harbour Engeneering Company), qui a décidé d'arrêter les travaux, en attendant que l'Etat du Cameroun remplisse sa part de contrat. En effet, le coût global de ce projet autoroutier est officiellement estimé à 250 milliards de francs FCA, financés à 86% par Exim Bank of China, et à 15% par l’Etat du Cameroun.

Après un communiqué informant sur les difficultés financières de l’entreprise à poursuivre les travaux, un préavis de fin de contrat a été servi à chaque employé. Les calculs de leurs salaires se poursuivent, dans le souci de se conformer à la règlementation du code de travail camerounais. La société CHEC, d’après les informations recueillies par le journal, aurait donné un préavis à l’Etat qui court jusqu’au 25 mai 2018 pour arrêter définitivement le contrat. En  Cet effet une réunion se serait tenue à Yaoundé et moratoire a été demandé à la Société chinoise, qui n’a pas encore répondu.

La construction de l’Autoroute de Kribi-Lolabé n’est pas un fleuve tranquille, poursuit le Journal. A côté des indemnisations qui n’ont jamais été payées aux populations riveraines. La contribution contractuelle de l’Etat est une grosse épine qui plombe l’activité. Cette dernière est attendue par l’entreprise CHEC pour que se poursuivent les travaux, indique le journal.

L’Autoroute kribi-Lolabé (site du port autonome de Kribi) dont les travaux sont évalués à plus de 80% est long d’environ 38.5 kilomètres ; il est constitué de deux voies et des péages types modernes de standards international ; on y retrouve également plusieurs échangeurs et des passerelles. Selon les projections du gouvernement, l’autoroute Kribi-Lolabé rejoindra plus tard l’autoroute Edéa-Kribi qui permettra de rallier aisément le port en eau profonde de Kribi à partir de Douala, la capitale économique du pays.

 

 

 

                                                                              

Auteur:
Lore E. SOUHE
 @loresouheCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique