Cameroun - Bibou Nissack (porte-parole de Maurice Kamto) réagit à l’interdiction de son mariage: «J’ai honte pour mon pays… Mais je me rendrai avec Maurice Kamto à l’hôtel Massao pour mon mariage»

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 14-Aug-2020 - 08h02   13548                      
27
Olivier Bibou Nissack archives
L’opposant dénonce une dangereuse dérive administrative.

Comme dans un film ! Le sous-préfet de Yaoundé II, Mamadi Mahamat, a interdit la tenue ce 14 août 2020, du mariage à l’état-civil de Olivier Bibou Nissack, porte-parole de l’opposant Maurice Kamto.

L’intéressé a accordé sa réaction en primeur à Equinoxe Radio. «J’ai honte pour mon pays», a-t-il déclaré, avant de fustiger une dangereuse dérive administrative. «Les règles qui gouvernent l’exercice du mariage relèvent du droit des personnes. Elles sont donc régies au plan judiciaire et non administratif, c’est une garantie constitutionnelle».

Bibou Nissack dénonce un acte, motivé par des intérêts de politique politicienne, qui «traîne dans la boue l’image de l’administration publique camerounaise».

Interrogé sur la suite qu’il compte réservée à cette affaire, Olivier Bibou Nissack répond sans ambages: «Je me rendrai à l’hôtel Massao (où est prévue de la cérémonie de mariage, NDLR) avec mon témoin, Maurice Kamto. Nous allons célébrer avec les convives et je vais me constituer prisonnier s’il le faut qu’on m’arrête parce que j’ai émis le noble vœu de vouloir me marier», promet-il.

 

 

 

 

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique