Cameroun - BTP: La cimenterie Dangote a finalement coûté 80 milliards FCFA au lieu de 50 milliards

Par | Cameroon-Info.Net
- 28-Aug-2015 - 04h27   49105                      
3
En nette augmentation mais toujours en deçà de la demande, l’offre de ciment au Cameroun vient de s’enrichir grâce à "Dangote Cement Cameroon" du groupe nigérian éponyme Dangote. 
Dangote Cement
Photo: (c) Dangote


Initialement budgétisée à hauteur de 60 milliards FCFA, l’usine de ciment du groupe nigérian Dangote aura finalement, coûté quelque 80 milliards de FCFA, soit une hausse de 30 milliards de FCFA. L’information a été révélée par Abdulahi Baba, le directeur général de Dangote Cement Cameroon dans son discours de bienvenu prononcé cet après-midi du jeudi 27 août 2015 à l’esplanade de la cimenterie Dangote au cours de la cérémonie d’inauguration de la cimenterie qui se poursuit encore en ce moment du côté de Douala sous la présidence du premier ministre chef du gouvernement, Yang Philémon.

L’entreprise appartenant au magnat nigérian Aliko Dangote devient ainsi la quatrième cimenterie au Cameroun, juste derrière la Turquie qui prévoit d’en ouvrir une, sauf cas de force majeure, la première semaine du mois de septembre prochain. 

Débuté en 2011 il y à quatre ans, les travaux de construction de cette cimenterie ont connu diverses phases de troubles, en raison du refus au départ des autochtones de débarrasser le site ciblé utilisé une fois par an pour la plus grande fête traditionnelle Sawa : le Ngondo. Mais finalement, c’est le chef de l’Etat Paul Biya en personne qui avait tranché en décidant que l’usine Dangote Cement Cameroon soit maintenu sur les berges du Wouri, au lieu-dit base Elf.

A côté de l’usine construite dans le strict respect des normes internationales comme toutes les autres cimenterie du groupe en Afrique ou encore la future plus grosse cimenterie du continent en construction au Nigéria, le groupe Dangote a également fait construire autour de son site à la base Elf, un quai d’accostage pour directement prendre livraison du clinker, la principale matière première entrant dans la composition du ciment et bien d’autres produits. Le site est également équipé d’installation permettant aux équipements névralgiques de l’usine de se passer si nécessaire de l’énergie électrique d’Eneo pour une certaine période.

L’inauguration de l’usine Dangote Cement Cameroon de ce jeudi 27 août 2015 survient alors que les consommateurs camerounais sont ravitaillés par les sacs de ciment Dangote depuis le premier trimestre de l’année en cours. Avec une production attendue en 2015 de 950 000 tonnes, l’entreprise entend dépasser le million de tonnes en 2016, et conquérir ainsi 30% du marché national… d’ici là, le chantier de construction de la deuxième cimenterie du groupe Dangote au Cameroun sera visible. Le projet de construction d’une deuxième usine toujours à Douala, d'un coût total estimatif de 150 millions de dollars USD, a été annoncé le 02 juillet dernier lors de l’audience accordée au milliardaire Aliko Dango par le premier ministre Yang Philémon. 

La production locale des quatre cimenteries actuellement en fonctionnement au Cameroun a été de 5,2 millions de tonnes en 2014 d’après le ministère du commerce (Mincommerce) et le ministère des mines, de l’industrie et du développement technologique (Minmidt), alors que la demande avoisine 9 millions de 3,8 millions de tonnes qui restent à combler. C’est dire s’il y a encore de la place pour investir dans ce secteur hautement lucratif.

Patrick Dongo

Auteur:
 
 @
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Username:
Register   -   Forgot password
Password:
Dans la même Rubrique