Cameroun - Buzz: Après Lady Ponce, Longue Longue s’en prend à Koffi Olomidé

Par Jean-Marie NKOUSSA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 28-Oct-2017 - 12h44   21370                      
3
Direct de Longue Longue sur Facebook Capture d'ecran
Dans une vidéo diffusée sur sa page Facebook, Longue Longue rappelle que le chanteur congolais Koffi Olomidé a été accusé de viol en France.

C’est le buzz du moment sur la toile au Cameroun ! Les « Live Facebook » de l’artiste Longue Longue, de son vrai nom, Simon Longkana, attirent de plus en plus d’internautes. C’est que, dans ces vidéos diffusées en direct sur sa page Facebook, le « Libérateur » comme il se fait appeler, traite des sujets dont raffolent les adeptes d’internet. Surtout que très souvent, l’auteur de « Ayo Africa » s’en prend à ses collègues artistes. L’humoriste Fingon Tralala et Tchop Tchop, le présentateur de Djambo Tv sur Canal 2 International, en ont fait les frais.

Ces derniers jours, sa prise de bec avec la chanteuse de bikutsi, Lady Ponce, a alimenté la polémique jusque dans les médias classiques. Lady Ponce a beau par la suite, faire profil bas en s’excusant auprès des internautes et de ses fans pour s’être laissée entraînée dans cette controverse, Longue Longue n’en démord pas. Il a ainsi donné rendez-vous aux internautes hier 27 octobre 2017 sur sa page pour un autre « Live Facebook ».

Direct de Longue Longue sur Facebook (c) Capture d'ecran

Un rendez-vous qu’attendaient visiblement plusieurs abonnés de Facebook, puisque le chanteur a dépassé largement les 10 000 vues en quelques minutes. Il en a profité pour régler les comptes à Lady Ponce qu’il s’est cependant dit prêt à pardonner. Dans ces envolées le père d’«Aba Juda » s’en est aussi pris au chanteur congolais Koffi Olomidé.

« Lady Ponce dit ne pas comprendre que je continue d’être avec les petites filles alors que j’ai été condamné pour viol. Moi je veux lui demander pourquoi elle a chanté avec Koffi Olomidé alors qu’il a fui en France parce qu’il était accusé de viol », s’est-il exclamé. Allusion faite à la mise en examen en février 2012, du chanteur de la rumba congolaise pour viol et séquestration de trois ex-danseuses de son groupe Le Quartier Latin. Cette sortie, à coup sûr, ne va pas faire plaisir aux millions de fans de Koffi.

Auteur:
Jean-Marie NKOUSSA
 contact@cameroon-info.net
 @jmnkoussaCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique