Cameroun – Camair-CO: Jean Ernest Ngalle Bibehe (Président du conseil d’Administration de Camair-co) exige l’annulation de l’opération de redéploiement du personnel au sein de la Camair-co, décidée par Louis Georges Njipendi Kouotou (Directeur général de Camair-CO)

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 22-Aug-2019 - 18h09   7974                      
8
L-R: Camair-Co GM, Board Chairman & Deputy GM WhatsApp
C’était à la sortie du dernier conseil d’administration de la Cameroon Airlines corporation qui s’est tenu le 20 aout dernier

Près de 3 mois après la nomination de Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe au poste de Président du conseil d’administration (PCA) de la Cameroon Airlines Corporation (Camair-Co) et de Louis Georges Njipendi Kouotou à celui de Directeur General de la compagnie aérienne nationale, les deux hommes ne semblent pas être en parfait accord  pour ce qui est de certains  aspects de la gestion de cette entreprise à capitaux publics. Ngalle Bibehe qui occupe par ailleurs le poste de ministre des transports au sein du gouvernement, a récemment manifesté son mécontentement face à certaines décisions prises par son collaborateur le 19 aout dernier. Notamment celles liées au redéploiement du personnel au sein de la Camair-Co. Ce dernier l’a fait savoir à travers un manifeste qui a été rendu public ce mardi 20 aout 2019, à l’issue du conseil d’administration de la compagnie aérienne nationale.  «Lors de la passation de service, le ministre des Transports, président du Conseil d’administration de Camair-co avait instruit au top mangement entre autre, de réaliser un audit interne sur le plan des infrastructures, des ressources financières, matérielles et humaines et de mettre l’accent sur le volet commercial de la compagnie. Par ailleurs il vous a été demandé de tout mettre en œuvre pour stabiliser l’entreprise et bien maitriser son environnement avant tout mouvement du personnel»

Sauf que, comme il est précisé dans le document susmentionné, Louis Georges Njipendi Kouotou ne va pas exécuter à la lettre les différentes recommandations qui lui ont été prescrites par le PCA. Ce dernier va plutôt accélérer le redéploiement du personnel au sein de Camair-co au détriment de la stabilité de la compagnie aérienne nationale. Toute chose qui a irritée Ngalle Bibehe «au moment où les résultats des actions à mener sont encore attendues, vous me faites tenir ce jour, une correspondance dans laquelle je relève ce qui suit:  un redéploiement massif du personnel entrainant de ce fait un accroissement de la masse salariale, alors qu’il est question de maitriser les charges pour tendre vers une autonomisation financière progressive de la compagnie, des nominations de certains responsables sans accord préalables du Conseil d’administration, la désignation de certains personnels à des postes encore non intégrés dans les textes organiques» a-t-il déclaré.  C’est au vu de ce qui précède, qu’Ernest Ngalle Bibehe a exigé de Louis Georges Njipendi Kouotou qu’il «annule purement et simplement  tous les textes signés le 19 aout 2019, jusqu’à la production des résultats de l’audit susmentionné et à la validation de l’organigramme lors d’un prochain conseil d’administration»

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique