Cameroun - Catastrophe de Gouache: 30 des 43 victimes étaient originaires du village Bamendou dans le département de la Menoua

Par Béatrice KAZE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 11-Nov-2019 - 17h59   5328                      
9
Hommage aux victimes de Gouache Arsène Onana
La cérémonie d’hommage aux personnes décédées s’est déroulée le 9 novembre 2019 à la place des fêtes de Bafoussam.

La journée du samedi 9 novembre 2019 était jour de deuil national au Cameroun en hommage aux 43 victimes de la catastrophe de Gouache. Le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, a d’ailleurs présidé la cérémonie d’hommage à la place des fêtes de Bafoussam.

 Devant la tribune, «43 cercueils, grands et petits, tissés par des artisans locaux sont alignés…Jamais les populations du chef-lieu de la Région de l’Ouest n’auront vu autant de cercueils et un tel ballet de corbillards…», indique le quotidien Le Jour dans son édition du 11 novembre 2019.

Le village Bamendou, situé dans l’arrondissement de Penka Michel dans le département de la Menoua, a payé le plus lourd tribut avec 30 morts sur les 43 personnes décédées, déplore le chef supérieur Bamendou, S.M. Gabriel Tsidie dans les colonnes du journal. «12 personnes encore hospitalisées sont toujours originaires de son unité de commandement traditionnel. Les autres sont ressortissants du groupement Batcham,  dans les Bamboutos».

Pour l’autorité traditionnelle, cette concentration de ressortissants Bamendou à Gouache est le fruit du hasard. Selon Gabriel Tsidie, «la journée de deuil national est une réaction d’humanité et de sensibilité de ceux qui nous gouvernent. Mais il faudrait poser d’autres actes pour que ce type de catastrophe ne se produise plus. Les gestionnaires de nos cités doivent s’assurer que les zones habitées par les populations ne présentent pas de risque pour leur sécurité».

Auteur:
Béatrice KAZE
 @T_B_A
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique