Cameroun - CHAN 2018: Défaite interdite pour les Lions A’ face à l’Angola

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 20-Jan-2018 - 08h12   5524                      
1
Song et les Lions A' au Maroc Simon Lyongha
Il sera demain 17h 30, heure de Yaoundé, lorsque l’équipe du Cameroun va fouler la pelouse du Grand Stade d’Agadir pour disputer son deuxième match de poule, face à l’Angola dans le cadre de la deuxième journée du groupe D du Championnat d’Afrique des nations 2018.

Apres une défaite d’entrée mardi dernier face au Congo, les Lions A’ n’ont plus droit à la moindre erreur s’ils veulent se maintenir dans la compétition et défendre un tant soit peu leur statut d’outsider. Une victoire face à l’Angola ce samedi est donc impérative pour l’équipe nationale A’.

Pour cela, les Lions A’ qui se sont entraînés intensément vendredi au stade annexe N°1 d’Agadir. Si les choix de Rigobert Song face au Congo ont suscité beaucoup d’interrogation, il est évident que pour espérer faire le résultat face à l’Angola, il faudra utiliser des atouts offensifs et les couleurs ont été annoncées en conférence de presse d’avant match samedi soir.

«Pour le match de samedi, nous allons apporter deux ou trois changements dans le onze de départ», a déclaré Rigobert Song. Selon nos confrères de Press Sport, «Clarence Bitang et Messi Bouli laissés sur le banc de touche pour cette première sortie, pourraient signer leur retour ce samedi, au détriment de Kouo Billé et Steve Boney qui n’ont pas été productifs face au Congo. Outre ces deux changements, le reste du groupe pourrait logiquement être reconduit».

L’enjeu du match face à l’Angola tient à deux paramètres: d’une part, le classement actuel dans le groupe D et d’autre part, le degré de motivation qui animera les deux adversaires. Côté classement, l’Angola a un léger avantage pour avoir arraché le point du match nul lors du précédent match contre le Burkina Faso et occupe de ce fait la deuxième place ex-æquo.

Le Cameroun, qui sort d’une défaite, n’a pas encore enregistré le moindre point. Logiquement, ce deuxième match devrait être celui du rachat. Sachant qu’un tout autre résultat que la victoire ferait l’affaire de leur adversaire et amoindrirait considérablement leurs chances de qualification, les Camerounais devront aborder la rencontre dans de bonnes dispositions, sur le double plan tactique et psychologique.

Selon Cameroon Tribune en kiosque le vendredi 19 janvier 2018, «la meilleure approche pour déstabiliser le solide bloc angolais serait d’éviter un excès d’attentisme en début de partie, d’entrer assez rapidement dans le bain, en exerçant un pressing haut d’entrée, tout en densifiant le milieu de terrain et en restant vigilant au niveau des bases arrières dont les lézardes ont été préjudiciables face au Congo».

En effet, fort de son avantage au classement, l’équipe angolaise pourrait être tentée d’endormir les Lions, histoire de se contenter d’un résultat de parité qui représente pour eux le moindre mal. Toutefois, les deux équipes ne devraient pas perdre de vue que leur sort va dépendre aussi du résultat du deuxième match du jour entre le Congo et le Burkina Faso. 

Auteur:
Otric NGON
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique