Cameroun - Chantiers routiers: Le Cameroun contracte une nouvelle dette pour finaliser les travaux de la pénétrante Est à Douala

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 12-Oct-2021 - 13h25   6045                      
7
Travaux sur la pénétrante Est à Douala archives
Cette dette d’environ 90 milliards de FCFA a été contractée auprès de la Standard Chartered Bank et de la société Achmea.

Les travaux sur la pénétrante Est à Douala sont en arrêt depuis plusieurs mois à cause du manque de financements. Pour résoudre ce problème, une dette de 135,5 milliards d’euros (88,889 milliards de FCFA) a été contractée par le gouvernement camerounais auprès de la Standard Chartered Bank et la société Achmea le 11 août 2021.

Pour confirmer cet endettement, le Président de la République Paul Biya a récemment ratifié cet accord de prêt. Cela a été fait par un «décret signé par Paul Biya le 7 octobre dernier», rapporte le quotidien Cameroon Tribune en kiosque ce 12 octobre 2021.

«Assurée par UK Export Finance (UKEF), cette enveloppe est destinée au financement du projet de réhabilitation de la pénétrante Est de la ville de Douala. Une bouffée d’oxygène donc pour ce chantier dont les finitions et la livraison sont attendues par des populations en proie aux difficultés de circulation depuis de nombreuses années», peut-on lire dans les colonnes du journal.

En rappel, ce chantier a été lancé il y a quelques années pour décongestionner cette voie qui donne accès aux corridors internationaux Douala-Bangui et Douala-N’Djamena et au stade de Japoma retenu pour abriter les matches de la Coupe d’Afrique des Nations de football prévue au Cameroun en janvier 2022.

Long de neuf kilomètres, ce tronçon, allant de Boko jusqu’à la Dibamba, site de la deuxième phase des travaux d’élargissement de cette pénétrante Est, a en effet connu de nombreux rebondissements. Les travaux qui vont bientôt reprendre devront s’achever avant le coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des Nations.

Notre confrère indique que les travaux prévoient un élargissement de la chaussée actuelle dans les deux sens à trois voies de 3,5 mètres chacune. «Il est également prévu, l’aménagement de quatre giratoires simples entre le carrefour Ari et Japoma. Deux ouvrages d’art vont rehausser la dimension urbaine de ce projet. Il s’agit du passage inférieur au carrefour Yassa et du passage supérieur à Japoma», écrit le reporter.

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique