Cameroun - Chantiers routiers: Le ministre des Travaux Publics annonce la livraison de deux axes internationaux à la fin de cette année

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 28-Aug-2020 - 06h43   4806                      
1
Un axe du corridor Yaoundé-Brazzaville brisse.online
Dans une interview accordée au Poste National de la CRTV le 25 août 2020, Emmanuel Nganou Djoumessi a fait le point des réalisations contenues dans le programme politique de développement infrastructurel du Cameroun.

Des nouvelles du programme politique de développement infrastructurel que conduit le gouvernement à travers le ministère des Travaux Publics et qui concerne essentiellement les infrastructures routières. Elles sont données par le ministre des Travaux Publics.  Emmanuel Nganou Djoumessi a répondu aux questions du Poste National de la CRTV le 25 août 2020.  

Il a évoqué les corridors, ces axes routiers «d’un aménagement spécifique» qui réunissent les capitales les unes les autres en Afrique Centrale notamment. Au sujet du  corridor Yaoundé-Brazzaville, l’ingénieur de l’Etat a fait savoir que tous les lots sont en cours d’exécution et seront livrés à la fin de l’année 2020. Il a ajouté que l’on  pourra partir de Yaoundé pour Enugu par la route en passant par Bamenda dès la fin 2020.

Pour ce qui concerne le corridor Babadjou-Bamenda, il a indiqué qu’il  bénéficie d’une «mesure particulière qui vise à séquencer ces travaux en quatre lots distincts pour qu’on puisse rattraper le retard». Pour sa part, Douala-Ndjamena est en cours d’exécution. Quant aux travaux de l’axe Maroua-Mora, ils  s’achèvent en Février 2021.

L’on apprend que pour des raisons liées au contexte sécuritaire dans la région de l’Extrême-Nord, l’axe Mora-Dabanga-Kousséri est réalisé avec le concours du génie militaire.  

Il cite aussi comme faisant partie du programme en cours d’exécution les axes routiers qui desservent les grands pôles industrialo-portuaires comme les ports de Douala, Kribi, Limbe et les axes de désenclavement des différents bassins de production agricoles.  «Au total nous réalisons aujourd’hui, un peu plus de 3000 kilomètres de routes en construction», dit Nganou Djoumessi tout en concédant que les travaux s’exécutent au rythme des contraintes.  

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique