Cameroun - Civils tués à Ngarbuh (Nord-Ouest): Le ministère de la Défense dément toute implication des militaires camerounais et parle d’un «malheureux accident»

Par Béatrice KAZE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 17-Feb-2020 - 13h18   25497                      
106
Des officiers de l'armée camerounaise Archives
Contrairement au chiffre de 22 morts avancé par l’ONU, le MINDEF indique que 5 personnes dont 4 enfants ont trouvé la mort dans l'incendie.

Trois jours après le terrible drame qui a couté la vie à plusieurs civils, parmi lesquels des enfants,  dans la localité de Ngarbuh, arrondissement de Ndu, département du Donga-Mantug, région du Nord-Ouest, le ministère de la défense sort de sa réserve.

Des éléments des Forces de défense et de sécurité sont accusés d’être à l’origine de ce drame. Dans un communiqué publié ce 17 février 2020, le MINDEF dément toute implication des éléments de l’armée camerounaise  et évoque «un malheureux accident, conséquence collatérale des opérations de sécurisation en cours dans la région».

Selon le MINDEF, c’est l’explosion de «plusieurs contenants de carburant, suivie d’un violent incendie qui ca affecter quelques habitations voisines». Contrairement au chiffre publié sur les réseaux sociaux et par l’ONU, le ministère de la défense indique que l’incendie a fait 5 morts, dont 4 enfants.

 

Ci-dessous, le communiqué du ministère de la Défense:

SUR LE MEME SUJET:





Auteur:
Béatrice KAZE
 @T_B_A
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique