Cameroun - Climat post-électoral: K-Tino tient un discours tribaliste

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 23-Nov-2018 - 13h20   14982                      
152
L’artiste K-Tino loue Dieu et partage des bibles dans une boite de nuit française Archives
Victime d’une campagne de dénigrement de la «brigade anti-sardinards», l’artiste musicienne répond en tenant des propos dangereux pour le vivre-ensemble.

Les dérives verbales à caractère tribaliste prospèrent au Cameroun. Depuis la réélection de Paul Biya le 7 octobre 2018, des leaders d’opinion, tous bords confondus, tiennent des propos extrêmement dangereux pour la cohésion sociale dans notre pays.

K-Tino vient de s’y mettre. La chanteuse à succès de bikutsi est de retour au Cameroun après avoir vu sa dernière tournée européenne perturbée par un groupe de pression né après l’élection présidentielle. Les «anti-sardinards», c’est le nom de ce groupe qui a lancé un vaste mouvement de boycott contre tous les artistes ayant soutenu la candidature de Paul Biya, réélu avec 71,28% des suffrages.

K-Tino parle Politique (c) Facebook

Ce groupe de pression défend les intérêts de Maurice Kamto, originaire de la région de l’Ouest. Pour certains donc, il s’agit d’un groupe de personnes issues de la communauté Bamiléké. Victime du mouvement de boycott, l’artiste musicienne a dû, à contrecœur, annuler plusieurs spectacles qu’elle devait offrir.

De retour au pays, K-Tino, Catherine Edoa Ngoa de son vrai nom, a proposé sa solution pour stopper la montée du repli identitaire. «Que chacun prenne sa place. Si tu à Mbouda tu deviens maire à Mbouda, de cette manière, il n’y aura plus de racisme. Si tu veux être député tu deviens député à Baham», a-t-il déclaré en expliquant que ce serait là, le commencement de la vraie politique.

Convaincue de faire une bonne proposition, l’artiste musicienne a promis de saisir le Président de la République dans ce sens. Pas sûr cependant que cette proposition soit bien accueillie par Paul Biya qui a demandé aux Camerounais, lors de son discours d’investiture, de préserver le vivre-ensemble.

Fred BIHINA

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique