Cameroun - Climat social/Le sous-préfet de Douala 1er Jean Marie Tchakui met en garde le député SDF Jean Michel Nintcheu: «Si l’Honorable s’entête à organiser sa marche, il sera sanctionné conformément à la réglementation en vigueur»

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 22-Jan-2019 - 13h30   7062                      
12
Jean Michel Nintcheu lors d'une marche du SDF à Douala Archives
Trois sous-préfets de Douala ont d’ores et déjà interdit la marche pacifique initiée par le président régional du SDF pour le Littoral.

C’est en principe demain mercredi 23 janvier 2019, que Jean Michel Nintcheu va tenir sa marche pacifique. Dans les tracts diffusés sur internet, le député du Social Democratic Front (SDF) du Wouri, indique que la manifestation vise à «dire non au scandale du retrait de la CAN au Cameroun et surtout pour dire non à l’impunité qui protège les responsables de ce fiasco». Les lieux de rassemblement sont l’Axe-lourd Bepanda, le Rond-point Dakar et la salle des fêtes d’Akwa.

Trois sous-préfets de la métropole économique ont d’ores et déjà interdit ladite marche. Il s’agit des chefs de terre de Douala 1er, Douala 3è et Douala 5è. «Est interdit, le meeting public projeté par monsieur Nintcheu Jean-Michel, au Rond-point Dakar, suivi d’une marche pacifique sur l’itinéraire carrefour Dakar- carrefour CCC-Ndokoti, pour menaces graves de troubles à l’ordre public au regard de son objet et risques de perturbation de la libre circulation des personnes ainsi que des biens sur l’itinéraire choisi» a écrit Nouhou Bello, sous-préfet de Douala 3è.

Risque de troubles à l’ordre public. C’est aussi l’argument avancé par son collègue de Douala 5è, Acheus Bokoma Elango. Le sous-préfet de Douala 1er pour sa part, ne s’est pas contenté d’interdire la marche. Jean Marie Tchakui a également servi une mise en garde au président régional du SDF pour le Littoral. «Si l’Honorable s’entête à organiser sa marche, il sera sanctionné conformément à la réglementation en vigueur», a averti l’autorité administrative.

Des interdictions et menaces qui ne semblent pas influencer la démarche de l’initiateur de la manifestation. Jean Michel Nintcheu, jusqu’au moment où nous mettions en ligne, continuait de diffuser ses tracts sur la toile.

Fred BIHINA  

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique