Cameroun – Collaboration: Le Groupement Interpatronal du Cameroun (GICAM) veut plaider la cause d'ENEO auprès du gouvernement

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 26-Nov-2021 - 14h40   6195                      
6
Le Dg d'ENEO et la secrétaire exécutive du GICAM ENEO
La secrétaire exécutive Alvine Mbono a rencontré le staff dirigé par Eric Mansuy au siège de l’entreprise ce vendredi à Douala.

Dans le cadre de la tournée engagée auprès des entreprises clés dans le but de toucher du doigt la vision, les performances et les challenges des entreprises et des différents secteurs, la secrétaire exécutive du  Groupement interpatronal du Cameroun (GICAM) Alvine Mbono s’est rendue dans les locaux d’ENEO Cameroun ce 26 Novembre 2021.

Les responsables de cette entreprise ont édifiée la représentante du plus important regroupement des patrons du Cameroun sur l’état du secteur de l’énergie, les tensions  de trésorerie et challenges opérationnels, la question de la demande industrielle, la planification de la production et des investissements en termes de distribution. Egalement au menu l’amélioration  de sa relation client et des performances opérationnelles, de même que les opportunités d’affaires qu’offre ENEO aux opérateurs économiques nationaux.

L'entreprise en charge de la production  qui envisage un investissement de plus de 500 milliards de Francs CFA sur les dix prochaines années souhaite voir le GICAM l’aider  à régler notamment le rétablissement de l’équilibre financier du secteur de l’électricité et une meilleure coordination des activités dans le secteur

ENEO travaille en ce moment avec 700 entreprises locales qui emploient plus de 4000 personnes. Ce qui génère un montant de 40 milliards de Francs CFA de revenus par an pour ces entreprises qui agissent en sous-traitance dans plusieurs activités d’ENEO. Celles-ci vont de la construction des réseaux au support technologique en passant par la maintenance et les opérations commerciales.

« Au cours de cette visite, nous avons eu des échanges fructueux. Elle nous a permis de toucher du doigt les affaires d’ENEO, des problématiques auxquelles ENEO doit  faire face. Cela nous permettra de pouvoir construire ce que nous appelons notre business agenda pour pouvoir avoir des plaidoyers, défendre le secteur de l’énergie. Il s’est agi d’échanges pour pouvoir se comprendre, interagir, porter les sujets », a réagi Alvine Mbomo au sortir de sa rencontre avec le Top Management d’ENEO.  Pour sa part, le directeur général d’ENEO s’est réjoui de l’initiative du GICAM.    « Nous avons constaté ce matin qu’il y avait convergence d’intérêts pour porter la voix du secteur auprès du gouvernement », a déclaré Eric Mansuy.

 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique