Cameroun - Collectivités territoriales décentralisées: Le Ministre de la Décentralisation, Georges Elanga Obam, évalue les compétences transférées dix ans après le lancement du processus

Par Béatrice KAZE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 29-Jun-2020 - 14h01   1897                      
0
Georges Elanga Obam capture d'écran
L’évaluation était au centre d’une vidéo conférence présidée par le MINDDEVEL, le 26 juin 2020 à Yaoundé.

Des acteurs en charge de la décentralisation ont pris part à cette vidéo conférence qui visait à évaluer les compétences et les ressources financières transférées aux Communes et aux Communautés urbaines une dizaine d’années après le lancement du processus.

«Au regard de nombreuses récriminations qui sont faites non seulement par les maires, mais également par les responsables des départements ministériels ayant transféré ces compétences, ainsi que d’autres observateurs du processus de décentralisation en cours au Cameroun, il s’avère nécessaire de procéder à l’évaluation de l’exercice de ces compétences et la gestion des ressources qui les accompagnent», précise le quotidien Le Messager dans son édition du 29 juin 2020.

Au terme de cette rencontre, le ministre Elanga Obam, ministre de la Décentralisation et du Développement Local, a expliqué que «le cœur de nos échanges a porté sur: comment est-ce qu’on peut évaluer la mise en exécution des compétences que l’Etat, dans le cadre des Communes, a transférées depuis 2010».

Selon le MINDDEVEL dont les propos sont relayés dans les colonnes du journal,  il s’agit de mettre en place des outils dont «on peut se servir pour qu’à date on dise si les Communes se sont bien appropriées les compétences, si elles les ont bien exécutés; savoir quel est le niveau de satisfaction des populations qui sont des usagers et comment est-ce que les administrations qui ont transféré leur compétence vivent cela».

D’après le membre du gouvernement, «la discussion a été bonne et les différents acteurs ont contribué à l’enrichissement de l’élaboration de ces termes de référence qui vont être finalisés de manière à ce que l’étude puisse être lancée et à la fin de l’étude, nous ferons des propositions au Premier ministre», a-t-il indiqué.

Auteur:
Béatrice KAZE
 @T_B_A
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique