Cameroun - Collectivités territoriales: Le FEICOM réclame une dette de plus de 587 millions de FCFA à la Commune d’Eseka (Centre)

Par Yannick A. KENNE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 25-Mar-2020 - 12h13   1697                      
1
Une vue de la ville d'Eseka Commune d'Eseka
Cette ardoise correspond à des credits contractés par l’ancien exécutif auprès du Fond Spécial d’Equipements et d’Intervention Intercommunale, pour la réalisation de quelques projets communaux.

Le nouvel exécutif de la Commune d’arrondissement d’Eseka, département du Nyong et Kellé, région du Centre, conduit par le Maire Sylavin Moïse Tjock, entame son mandat avec une ardoise de 587 940 103 (Cinq cinq quatre vingt sept millions neuf cent quarante mille cent trois) Francs CFA, à régler au Fond Spécial d’Equipements et d’Intervention Intercommunale (FEICOM).

Le patron de cet exécutif communal passé aux mains du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale (PCRN), a été saisi d’une lettre du Directeur Général du FEICOM, Philippe Camille Akoa, le 17 mars 2020. “ Au cours de la dernière mandature (2013-2019), votre municipalité a bénéficié de financements pour la réalisation des projets d’un montant cumulé de 1 804 668 502 (Un milliard huit cent quatre millions six cent soixante-huit mille cinq cent deux) Francs CFA. Afin de vous permettre d’avoir la bonne information financière, j’aimerais vous faire savoir que votre collectivité est endettée vis-à-vis du FEICOM pour un montant global, sauf erreur ou omission, de 587 940 103 FCFA”, renseigne le patron du FEICOM.

Cette ardoise correspond à des crédits contractés auprès de cette banque des communes, pour la réalisation de quelques projets communaux, entre 2013 et 2019, sous le magistère de l’ancien Maire, René Libog Lilim Bayiha, de l’Union des populations du Cameroun (UPC). Il s’agit notamment de la construction des boutiques dans la ville en deux phases (50 597 748 FCFA et 216 953 452 FCFA), d’un prêt de 1 200 000 FCFA pour la construction de la Mairie, des travaux de finitions de l’hôtel de ville en deux phases (16 061 142 FCFA et 27 547 303 FCFA), entre autres. Lesdits projets ont tout de même été réalisés.

Le montant global de la dette contractée par la Commune d’Eseka auprès du FEICOM lors de la dernière mandature s’élevait à 649 072 878 (Six cent quarante neuf millions soixante douze mille huit cent soixante dix-huit) Francs CFA. Seule la somme de 61 132 775 (Soixante et un millions cent trente deux mille sept cent soixante quinze) Francs CFA a été remboursée.

En dépit de l’existence de cette dette, la Commune reste éligible pour souscrire à d’autres prêts auprès du FEICOM, pour le financement de projets futurs. Cette ardoise sera réglée de manière astucieuse, par des prélèvements sur la modique dotation de l’Etat aux communes.

ça n’influence pas pour prendre de nouvelles dettes. C’est à titre d’information que le Directeur du FEICOM a saisi le Maire. Le paiement de la dette se fera à travers le prélèvement sur les centimes additionnels communaux que l’Etat dote aux communes trimestriellement. Si par exemple, je choisis une somme quelconque, la commune devait avoir 15 millions trismetriellement, elle se verrait retenir par exemple 5 millions, et ce jusqu’à ce que la dette soit épongée”, étaye René Garcin Kouboul, Secrétaire particulier du Maire, et par ailleus Chef service de l’Etat civil au sein de ladite commune, joint ce mercredi 25 mars 2020 par la redaction de Cameroon-Info.Net.

Auteur:
Yannick A. KENNE
 @yanickken39
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique