Cameroun – Condition des artistes-musicien: Pour ne pas vivre dans l'indigence au soir de leur carrière, Papillon (artiste-musicien) invite ses homologues à opter pour une discipline financière stricte pendant les heures de gloire

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 27-Aug-2019 - 11h39   5821                      
2
L'artiste-musicien Papillon Archives
c'était ce dimanche dans le cadre de l'émission télévisée «Dimanche avec vous» diffusée sur les antennes d'Equinoxe

Ce dimanche 25 août 2019, le Maréchal Papillon Motanguignia était l’invité de l’émission dominicale «Dimanche avec vous» diffusée sur les antennes de la télévision privée Equinoxe. Comme on pouvait s’y attendre, la présentatrice de ce programme a profité de sa présence dans les locaux de la télévision de Severin Tchounkeu, pour solliciter son avis sur la situation difficile que traverse sa sœur et artiste Mama Nguea. Elle qui, gravement malade, a lancé un SOS à l'endroit des pouvoirs publics et des ames de bonne volonté , dans l'espoir que ces derniers lui apportent une aide financière, pour qu'elle puisse se soigner convenablement. Pour le fantasque artiste camerounais aux jeux de mots déconcertants, la situation de Nguea La route bien qu’elle soit déplorable est commune à tous les artistes camerounais. A en croire ce dernier, sa sœur n’est que la malheureuse victime des politiques culturelles bancales élaborées par le Ministère des Arts et de la Culture. «C’est l’environnement général qui est un problème.Aujourd’hui,l’artiste n’arrive pas à joindre les deux bouts. Quand un artiste ne vend pas des albums,ne fait pas de concerts, il va vivre comment?Il faut assainir la chose cultuelle au Cameroun. Combattre la piraterie...le Ministère de la Culture avec ses délégations reparties dans tout le pays devrait combattre la piraterie et la contrefaçon. A partir du moment où on ne trouvera plus des CD contrefaits à 200 où à 300 FCFA. Les gens achèteront les CD originaux qui se vendent aujourd’hui à 1000 ou 2000 FCFA...»

Tout de même, au-delà de cette impérieuse nécessité et de l’altruisme dont on peut faire montre envers un artiste qui au soir de sa carrière se retrouve dans une situation peu enviable, Papillon estime que ses homologues sont très souvent les premiers responsables des problèmes auxquels ils sont confrontés. Notamment ceux liés à leur situation financière. «il ne faut pas globaliser le problème des artistes sur celui de Mama Nguea ou de Marthe Zambo. Beaucoup de camerounais sont malades. Chaque camerounais qui est dans son petit coin devrait le savoir. Quand tu es en activité et que tu gagnes un peu d’argent, il faut garde un peu pour l’après activité. Moi j’ai dit à ma sœur que tu ne peux pas vivre au jour le jour. Il faut garder quelque chose. Mais c’est normal, cela peut arriver à tout le monde. Il y a des milliardaires qui sont tombés en faillite. Donc ça peut arriver à tout le monde» Pense t-il.

Pour finir, l’artiste Papillon affirme que Mama Nguea se porte bien et prend régulièrement les médicaments que lui ont prescrits les médecins. Selon lui, si elle respecte à la lettre les consignes de ces derniers, elle se remettra sur pied d’ici peu.

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique