Cameroun - Conseil des ministres: Paul Biya exhorte les ministres «à se mettre résolument au travail, afin de répondre aux préoccupations des populations»

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 17-Jan-2019 - 13h14   3331                      
10
Conseil des ministres, Palais de l'Unité le 16-01-2019 PRC
C’est l’une des informations contenues dans le communiqué final, ayant sanctionné les travaux du Conseil des ministres du 16 janvier 2019.

A peine une quinzaine de minutes ! C’est le temps qu’il a fallu à Paul Biya pour échanger avec ses ministres. Dix mois après la dernière rencontre de ce genre, le Président de la République a tenu le mercredi 16 janvier 2019, le tout premier Conseil des ministres de son nouveau septennat baptisé «septennat des Grandes Opportunités».

Un quart d’heure mis à profit par le Chef de l’Etat pour passer sa communication spéciale à l’équipe gouvernementale, remaniée le 4 janvier 2019. «Après avoir adressé ses félicitations et ses souhaits de bienvenue aux membres de la nouvelle équipe gouvernementale, le Chef de L'Etat les a exhortés à se mettre résolument au travail, afin de répondre aux préoccupations des populations, telles qu'elles se sont exprimées au cours de la campagne pour l'élection présidentielle», lit-on dans le communiqué de presse des travaux, signé du ministre d’Etat, Secrétaire général de la Présidence, Ferdinand Ngoh Ngoh.

Le document renseigne également que le locataire du Palais d’Etoudi «a rappelé que l'objectif principal de l'action gouvernementale demeure l'accès à l'émergence à l'horizon 2035; soulignant la nécessité pour ce faire, de consolider les acquis et d'être prêts à saisir les nouvelles opportunités».

Tout en réitérant sa volonté d’intensifier la lutte contre la corruption, Paul Biya a tracé sa feuille de route au tout premier gouvernement chapeauté par Joseph Dion Ngute: «la maîtrise des contraintes sécuritaires à l'intérieur du pays comme aux frontières; la consolidation de la Paix, de l'Unité Nationale et du Vivre-ensemble; le parachèvement de la mise en place du Plan d'Urgence Triennal pour l'Accélération de la Croissance, ainsi que l'exécution du Plan Triennal «Spécial Jeunes», la préparation des prochaines élections législatives, municipales et régionales; l'accélération du processus de décentralisation; la réalisation des grands projets; le développement de l'économie numérique , de l'industrialisation et de l'agriculture de seconde génération; la modernisation de l'économie, la relance de la croissance et la création d'emplois, la poursuite et la mise en œuvre du Programme Economique et Financier 2017-2019 conclu avec le FMI».

Voici l’intégralité du communiqué de presse:

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, SON EXCELLENCE PAUL BIYA, a présidé ce jour, mercredi 16 janvier 2019, à 11H00, au Palais de l'Unité, un Conseil Ministériel auquel prenaient part, outre Ses plus proches collaborateurs, le Premier Ministre, les Ministres d'Etat, les Ministres, les Ministres Délégués et les Secrétaires d'Etat.

Un point était inscrit à l'ordre du jour, à savoir: la Communication Spéciale du PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE.

Après avoir adressé ses félicitations et ses souhaits de bienvenue aux membres de la nouvelle équipe gouvernementale, le CHEF DE L'ETAT les a exhortés à se mettre résolument au travail, afin de répondre aux préoccupations des populations, telles qu'elles se sont exprimées au cours de la campagne pour l'élection présidentielle.

Il a rappelé que l'objectif principal de l'action gouvernementale demeure l'accès à l'émergence à l'horizon 2035; soulignant la nécessité pour ce faire, de consolider les acquis et d'être prêts à saisir les nouvelles opportunités. A cet égard, le PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE a insisté sur l'exigence du respect des délais d'exécution des projets et a prescrit une plus grande célérité dans les études de faisabilité de ceux-ci. Il a exhorté le Gouvernement à déployer les efforts nécessaires pour assurer un meilleur accueil aux investisseurs dans notre pays, et à leur accorder les facilités appropriées.

Abordant la question de la corruption, le CHEF DE L'ETAT a réitéré Sa détermination à intensifier la lutte contre ce fléau.

Le PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE a en outre mis l'accent sur la nécessité pour toute l'équipe gouvernementale de s'imprégner du Programme Economique financier, Social et Culturel pour l'exercice 2019, présenté à l'Assemblée Nationale. Dans cette optique, le PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE a rappelé les principaux points de ce Programme, qui doit être considéré comme la feuille de route du Gouvernement, notamment: la maîtrise des contraintes sécuritaires à l'intérieur du pays comme aux frontières; la consolidation de la Paix, de l'Unité Nationale et du Vivre-ensemble; le parachèvement de la mise en place du Plan d'Urgence Triennal pour l'Accélération de la Croissance, ainsi que l'exécution du Plan Triennal «Spécial Jeunes», la préparation des prochaines élections législatives, municipales et régionales; l'accélération du processus de décentralisation; la réalisation des grands projets; le développement de l'économie numérique , de l'industrialisation et de l'agriculture de seconde génération; la modernisation de l'économie, la relance de la croissance et la création d'emplois, la poursuite et la mise en œuvre du Programme Economique et Financier 2017-2019 conclu avec le FMI.

Pour ce qui est de la méthode et des principes devant guider l'action du Gouvernement au quotidien, le PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE a prescrit le renforcement de la Solidarité et de la Coordination gouvernementales, comme gage d'efficacité.

Clôturant les travaux, le PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE s'est félicité des progrès politiques, économiques et sociaux accomplis jusqu'alors et a souligné la nécessité de poursuivre résolument ces efforts, pour atteindre l'objectif de l'émergence. /-

Yaoundé, le 16 janvier 2019

Le Ministre d’Etat, Secrétaire Général de la  Présidence de la République,

Ferdinand NGOH NGOH

Fred BIHINA

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique