Cameroun - Consommation: Aucune levée de la suspension des importations de sucre en vue

Par Géraldine IVAHA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 18-May-2017 - 17h55   631                      
0
Sucre en morceaux Archives
Luc Magloire Mbarga ministre du Commerce, les stocks d’environ 50 000 tonnes de sucre disponibles à la Société Sucrière du Cameroun (SOSUCAM) pourront satisfaire les besoins du marché jusqu’au de septembre prochain.

Les stocks de sucre disponibles à la Société Sucrière du Cameroun (SOSUCAM) sont à même de couvrir la période du Ramadan voire jusqu’en septembre prochain. Luc Magloire Mbarga Atangana, qui a visité le 15 mai 2017 les magasins de stockage de la SOSUCAM à Mbandjock et à Nkoteng. Le ministre du Commerce tenait à  s’assurer de la disponibilité du sucre pendant la période du jeûne du Ramadan, et lever toute équivoque sur les sirènes de pénurie qui refont toujours surface à l’aune de cette période.

D’après le Directeur Général Adjoint de la SOSUCAM, Guillaume Ranson et le Directeur Commercial Jean François Ntsama, le magasin de Mbandjock contient actuellement 8 500 tonnes de sucre, celui de Nkoteng 32 000 tonnes, celui de stockage de Ngaoundéré 1 400 tonnes et celui Douala 11 000 tonnes. 10 000 tonnes seront produit d’ici la fin de la campagne sucrière au mois de juin prochain. Ce qui fera près de 50 000 tonnes de sucre disponibles.

Selon Le Quotidien de l’Economie paru ce 18 mai, le Mincommerce dit ne pas comprendre la pression exercée par certains hommes d’affaires à faire lever l’interdiction des importations de sucre au Cameroun. Pour lui, le marché du sucre est en chute libre sur le marché international, les prix sont au plus bas, donc, les importateurs veulent acheter le sucre moins cher sur le marché international et le revendre plus cher sur le marché local.  Luc Magloire Mbarga Atangana souhaite ainsi  protéger l’industrie locale en demandant à ces hommes d’affaires qui ont les moyens financiers pour importer le sucre, de venir investir ces fonds au pays, et exhorte la SOSUCAM d’accroitre sa capacité de production.

Auteur:
Géraldine IVAHA
 contact@cameroon-info.net
 @givahaCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Username:
Register   -   Forgot password
Password:
Dans la même Rubrique