Cameroun - Construction du tronçon Ntui-Mankim (Route Batchenga-Ntui-Yoko-Lena-Tibati-380 KM): Le ministre des Travaux Publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, résilie le contrat de l’entreprise Elevolution

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 27-May-2020 - 12h11   2913                      
5
MINTP au chantier Batchenga-Tibati internet
Une décision prise à cause du retard qu’accuse l’entreprise sur l’exécution des travaux des deux lots du chantier qu’elle a bénéficié.

Face à la lenteur, parfois même l’arrêt des travaux sur les lots (Ntui-Mankim, 96,7 KM et Mankim-Yoko, 82,1KM) dont a hérité l’entreprise Elevolution du ministère des Travaux Publics, sur la route Batchenga-Ntui-Tibati, longue de 380 KM, le ministre des Travaux Publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, a dû résilier le contrat sur le tronçon Ntui-Mankim.

«Le lot Ntui -Mankim, confié à l'entreprise Elevolution, a connu des difficultés qui ont emmené le maître d'ouvrage, après avis des partenaires financiers concernés, à résilier le marché et à relancer la procédure d'acquisition ouverte. Dans la procédure en cours, les acquis du premier marché seront valorisés notamment les bases construites, les terrassements exécutés…», explique Mathurin Zanga, coordonnateur de la cellule des projets BAD-BM au MINTP, chargé de la gestion de ce projet. Il s’est ainsi exprimé dans les colonnes du quotidien gouvernemental Cameroon Tribune en kiosque ce 27 mai 2020.

Le maître d’ouvrage reconnait que la résiliation du contrat va causer un retard sur la livraison complète de ce corridor, prévue en 2023. Mais, «pour rattraper le temps perdu, le maître d’ouvrage a subdivisé ce lot en deux sous-lots réduisant ainsi le temps des travaux», note notre confrère.

Moins en retard que le tronçon Ntui-Mankim; le tronçon Mankim-Yoko n’est plus totalement à la charge de l’entreprise Elevolution. «Pour mitiger le risque de dérapage de délai, ce lot a été réduit de 25 km pour être confié à Synohydro (une entreprise qui réalise déjà les travaux sur cette route)… 40 autres km ont été confiés à Babaker, le sous- traitant de Elevolution. Un total de 65km sur les 82,1 du linéaire total ne sont donc plus sous la responsabilité de Elevolution», soutient Mathurin Zanga, dans les colonnes du journal. Ces travaux concernent surtout l’aménagement des voiries.

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique