Cameroun - Contrôle et supervision: Deux semaines après la rentrée scolaire, la ministre des Enseignements Secondaires, Pauline Nalova Lyonga, s’assure de l’effectivité et du respect des mesures barrières contre le coronavirus dans les écoles

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 16-Oct-2020 - 15h05   6879                      
0
Pauline Nalova Lyonga (MINESEC) archives
Le mercredi 14 octobre 2020, elle était à Douala pour s’entretenir avec les acteurs de l’éducation.

Pauline Nalova Lyonga veille au grain. Deux  semaines après la rentrée scolaire, la ministre des Enseignements Secondaires s’est est allé s’enquérir  de l’effectivité des mesures barrières contre le coronavirus  dans les établissements scolaires de la région du Littoral. Pour la circonstance, elle s’est longuement entretenue avec les acteurs de l’éducation de la région.

«Au cours de la réunion, le professeur Nalova Lyonga a félicité certaines écoles qui respectent rigoureusement les mesures barrières contre le covid-19. Elle a ensuite rappelé aux responsables desdits établissements scolaires que la pandémie du coronavirus n’a pas encore été éradiquée et qu’il est impérieux de ne pas lâcher du lest. Par la suite, elle a invité les parents à aider les responsables des établissements scolaires et les autres acteurs de l’éducation à garantir une année saine à leurs enfants», lit-on dans les colonnes du quotidien national Cameroon Tribune, en kiosque le vendredi 16 octobre 2020.

Lors de cette concertation, le membre du gouvernement et la délégation qui l’accompagnait ont également évoqué le fameux système de mi-temps mis en place dans certaines écoles, dans le but de limiter la propagation du virus.

«La première mi-temps a lieu de 7h30 à 12H30 tandis que la seconde se déroule de 13h00 à 15h00. Cette mesure ne s’applique qu’aux écoles avec des effectifs pléthoriques, comptant plus de 50 élèves par classe. L’enseignement à distance sera également de mise. Pour ce qui est de cette autre mesure, les élèves vont recevoir des leçons via un lecteur de disque, une clé USB, un format imprimé, des vidéos et des audio», a indiqué Fabien Nkot, le secrétaire général du ministère des Enseignement Secondaires.

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique