Cameroun - Convocation de Léger Ntiga et Haman Mana à la PJ: Marie Robert Eloundou, directeur de publication d’Essingan, redoute une tentative de bâillonnement de son journal

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 17-Aug-2019 - 13h14   3740                      
1
Marie Robert Eloundou Andegue archives
Le journaliste se dit convaincu que derrière la convocation de ses deux confrères par le directeur de la police judiciaire, c’est la traque du journal Essingan qui est enclenchée.

Les journalistes Haman Mana, directeur de publication du quotidien Le Jour et Léger Ntiga, directeur de la rédaction du trihebdomadaire Essingan, ont été entendus le 14 août 2019 par le directeur de la police judiciaire, le commissaire divisionnaire Jacques Dill.

Dans son numéro en kiosque ce vendredi 16 août, le journal Essingan rapporte que cette convocation est relative à la parution en avril dernier, du livre «Mgr Bala, un crime trop parfait», rédigé par Léger Ntiga et publié aux Editions du Schabel, d’Haman Mana.

Le directeur de la PJ, lit-on, a fait savoir à nos deux confrères, qu’ils devraient se rendre disponibles pour l’enquête relancée autour de la disparition en mai 2017, de Mgr Jean Marie Benoît Bala, l’évêque de Bafia, décédé dans des circonstances encore floues. Ladite enquête, a fait savoir le commissaire divisionnaire Jacques Dill, a été relancée à la suite de la parution de l’ouvrage sus évoqué.

Pourtant, le directeur de publication d’Essingan se dit convaincu que cette affaire vise son journal. «Léger Ntiga est un journaliste gênant dans l’exercice de son métier, tout comme le journal Essingan, pour certaines officines mafieuses et oligarques tapis au cœur du pouvoir», déclare Marie Robert Eloundou, dans les colonnes de son journal, ce vendredi.

«Je suis en face d’un acte qui pourrait avoir un lien avec le projet de bâillonnement d’Essingan», ajoute le directeur de publication du trihebdomadaire.

Il trouve curieux que la convocation des deux journalistes intervienne après une série de révélations faites par Essingan sur la mal gouvernance judiciaire et pénitentiaire au Cameroun.

Jean-Marie Nkoussa

 

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique