Cameroun - Coopération économique: 36 opérateurs camerounais à l’assaut de la Turquie

Par Géraldine IVAHA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 17-Oct-2017 - 12h17   1178                      
0
Agence turque de coopération et de coordination TIKA
C’est à l’occasion de la conférence de coopération économique entre l’Afrique et la Turquie qui débute ce 17 octobre 2017 à Ankara.

Selon Le Quotidien de l’Economie dans son édition du 16 octobre 2017, 36 entrepreneurs camerounais participent depuis ce jour à la conférence de coopération économique entre l’Afrique et la Turquie. C’est à Ankara. Les Camerounais sont conduits par l’Observatoire Africain de la Pratique des Affaires (OAPA).

Selon Justine Diffo Tchunkam, chef de la délégation camerounaise et PCA de L’OAPA, l’objectif de cette conférence internationale de coopération économique Afrique-Turquie est de faire en sorte qu’il y ait un transfert de bonnes pratiques, de bonnes manières de penser le développement entre les opérateurs économiques turcs et camerounais.

Accompagnés par le ministère de l’Economie, le ministère du Commerce, le ministère des Mines, la Chambre de Commerce, l’Agence de Promotion des Investissements (API) et le Groupement Interprofessionnel du Cameroun (GICAM), ces opérateurs sont issus du secteur des bâtiments, des startups, de l’agroalimentaire, de l’art, de l’informatique de l’import- export et du textile. Ils comptent décrocher des financements à ce forum qui rassemble également des agences d’investissement et de placement, des industriels turcs et africains. « C’est le premier défi de l’OAPA », martèle la PCA.

Pour elle, l’OAPA, pendant ce séjour, veillera à ce que les engagements, les promesses de financements en direction des startups soient réalisées. Sans toutefois donner de détails sur la manière donc cela s’effectuera pour convaincre les hommes d’affaires turcs, elle ajoute que l’engagement se situe dans le « pilier trois » des missions de l’OAPA à savoir : le renforcement des capacités des performances des PME pour une meilleure compétitivité sur la scène internationale.

La Turquie, une « success story ». Parce que la Turquie était jadis un pays en voie développement comme est actuellement le Cameroun, les entrepreneurs camerounais profitent de cet évènement pour copier le modèle économique turque « La Turquie est un pays émergent. Il y a quelques années ce pays était au même niveau que nous. Nous avons identifié en la Turquie une « success story » d’émergence du développement durable à travers notamment le tourisme, l’économie agro-alimentaire, le textile, entre autres.

La Turquie est un couloir important à explorer », relève Justine Diffo Tchunkam. La conférence de coopération économique entre l’Afrique et la Turquie ambitionne d’améliorer la qualité des relations économiques et commerciales entre la Turquie et l’Afrique. Elle se déroule ce jour (lundi 12) jusqu’au 18 octobre, à Ankara. Elle s’intéresse à 3 secteurs du monde des affaires turcs et accueille de nombreux participants venant de 53 pays africains dont le Cameroun, 8ème pays en ligne de mire, un mérite qui serait dû sans doute à la diversité de son économie. « Nous reviendrons faire le point sur l’évaluation des résultats obtenus. Je crois qu’avec l’engagement des opérateurs économiques qui nous accompagnent nous allons y parvenir », conclut l’OAPA dont la mission est d’œuvrer pour l’amélioration du climat et la pratique des affaires dans les pays membres de l’OHADA.

Auteur:
Géraldine IVAHA
 contact@cameroon-info.net
 @givahaCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique