Cameroun – Coopération Economique: Le Cameroun va bénéficier d’un financement de plus de 100 milliards FCFA octroyé par la banque mondiale

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 12-Apr-2019 - 14h41   1392                      
1
banque mondiale archives
Le dit financement sera destiné à la reforme du système éducatif et à la lutte contre la pauvreté chronique au Cameroun

Les assemblées annuelles du Fond monétaire International (FMI)  se sont tenues Cette semaine à Washington Dc aux États-Unis. En marge de ces célébrations, le ministre  de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire Alamine Ousame Mey a signé 04 importants accords  avec la banque mondiale que représentait  Elisabeth Huybens. Pour un montant global de 190 millions de Dollars soit environ 100.7 milliards de FCFA.

Ces importants accords, dont le ministère n’a pas précisé les contraintes de remboursement, seront réinvestis dans deux importants secteurs. Celui de la lutte contre la pauvreté chronique, mais  également dans le secteur de l’éducation. 60 millions de dollars seront destinés au financement du projet « Filet sociaux » et 130 millions de Dollars à la reforme de l’éducation. Dans le premier cas, précise le Ministère de l’économie de la planification et de l’aménagement du territoire «Le Projet filets sociaux en cours d’exécution avec le concours de la banque mondiale, son objectif est d’appuyer la mise en place d’un système élémentaire de filets sociaux comprenant des programmes pilotes de transfert monétaire et des travaux publics à haute intensité de main d’œuvre destinés aux personnes les plus pauvres et les plus vulnérables…il s’agira d’accroitre la productivité de 42.000 nouveaux ménages de refugiés et communauté hôtes à travers des transferts monétaires. De faciliter l’accès aux travaux à haute intensité de main d’œuvre pour toutes les personnes y  compris les refugiés »

Quant au projet d’Appui à la reforme de l’éducation «il vise à faciliter l’accès équitable à une éducation de base de qualité avec un accent  particulier sur les zones défavorisées. Il permettra le recrutement de 1200 enseignants contractuels dans le cycle primaire, la distribution gratuite  des manuels scolaires, aux élèves du primaire et l’introduction du financement basé sur la performance dans les gestions des écoles primaires au Cameroun». Renseigne les officiels du Ministère de l’économie de la planification et de l’aménagement du territoire.

                                    

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique