Cameroun - Coopération économique: Une quarantaine d’entrepreneurs égyptiens en prospection au Cameroun

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 06-Jul-2021 - 13h07   3261                      
1
Officiels camerounais et opérateurs égyptiens Frédéric Nonos
Ils rencontrent leurs homologues camerounais pour nouer des partenariats en vue d’accroitre des échanges et des opportunités d’affaires entre les deux pays.

La rencontre entre opérateurs économiques égyptiens et camerounais se tient du 5 au 6 juillet 2021 à Douala. Elle est organisée par le Club Afrique Développement du groupe bancaire marocain Attijariwafa Bank, qui contrôle le capital de SCB Cameroun. La délégation égyptienne est conduite par son ministre délégué au Commerce, Abdelaziz El Shérif. Elle compte une quarantaine d’investisseurs dans les secteurs de l’agroalimentaire, produits pharmaceutiques, transport de l’énergie, textile, etc.

Ouverte le 5 juillet par le ministre camerounais du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, en présence de l’ambassadeur d’Egypte au Cameroun, Medhat Mohamed Kamal Elmeligy, la rencontre multisectorielle entre les opérateurs économiques des deux pays est articulée autour du thème « zone de libre-échange continentale africaine : opportunités pour le Cameroun ». Elle a été ponctuée par une conférence-débat au cours de laquelle les officiels et operateurs économiques camerounais, ont présenté les opportunités et avantages pour les Egyptiens d’investir dans notre pays.

Les deux parties ont également noué des partenariats à travers des rencontres Business to Business, suivie d’une visite d’entreprises qui s’effectuera ce 6 juillet. Pour Angélique Minja, « il est question de passer à l’offensive en offrant aux investisseurs toutes les facilités pour créer de la valeur ajoutée dans notre pays », souhaite le directeur général de l’Agence de promotion des investissements (API).

Crée en 2016 au Cameroun, le Club Afrique Développement du groupe Attijariwafa Bank, apprend-on de SCB Cameroun, est une plateforme fédérant les communautés économiques du continent, à travers la mise en relation des opérateurs économiques, la mise à disposition d’informations à forte valeur ajoutée, et l’organisation d’évènements et de conférences économiques pour débattre des problématiques concrètes des entreprises. Il a déjà réuni plus de 7500 opérateurs de 36 pays et a généré plus de 17.000 rendez-vous d’affaires. Après Douala, la mission égyptienne se rendra pour les mêmes objectifs à Dakar au Sénégal.

Auteur:
Frédéric NONOS
 @t_b_a
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique